De temps à autre apparait dans le paysage musical une voix qui se démarque par sa sensibilité et sa qualité musicale. Hier, c’était Martha Wainwright, Katie Moore et Regina Spektor, aujourd’hui, c’est Rose Cousins.

La jeune auteure-compositrice-interprète signe avec “Natural Conclusion” un 4e album solide, où Cousins s’affirme avec conviction (Freedom) et sans flafla. D’accord, on ne trouve que peu d’originalité sur ces 12 pièces qui s’étendent sur 45 bonnes minutes, mais la qualité est constante, d’une chanson à l’autre. On a affaire à une solide auteure et compositrice, en plus d’une chanteuse qui utilise sa voix à bon escient, que ce soit dans la mélancolie ou le mystère.

Rose Cousins se démarque par un style hybride entre le folk émotif d’une Martha Wainwright et une voix plus puissante, presque soul rock par moments. On sent que si elle se laissait aller, qu’elle pourrait tout arracher (Chains). Il y a aussi de la douleur dans plusieurs des chansons de Rose Cousins. Sur Freedom, on sent que ce n’est pas une liberté choisie à laquelle elle fait référence. Elle est belle à voir chanter : elle s’oublie complètement pour ne faire corps qu’avec sa chanson.

 

La chanteuse originaire d’Halifax est tout en contrôle et utilise beaucoup de douceur pour faire passer ses mélodies, comme sur la belle ballade White Flag (qui n’a rien à voir avec le tube de Dido). Rose Cousins a visiblement été influencée par les chanteuses folk et même rock des années 70, tout comme les femmes de caractère et de talent que sont les Tori Amos, Regina Spektor de ce monde.

Elle explique le processus de création de son album dans ce clip.

 

« Natural Conclusion » est paru le 3 février 2017 et a été réalisé à Toronto au studio Noble Street par Joe Henry, récipiendaire d’un prix Grammy. Lorsqu’elle ne chante pas seule au piano ou à la guitare sèche, Rose Cousins est entourée de musiciens dont la touche est délicate et mature : Jay Bellerose à la batterie, Asa Brosius à la steel guitar et David Piltch à la basse ou contrebasse.

Puissant.

RoseCousins Natural conclusion

ROSE COUSINS
Natural Conclusion
(Old Farm Pony Records, 2017)

-Genre: folk au piano
-Dans le même genre que Martha Wainwright, Cowboy Junkies, Tori Amos

Écoute et achat sur la page Google Play de l’artiste
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.