Oh! Voici un excellent album d’indie pop intime aux mélodies accrocheuses (You’re Beautiful) menées par la douce voix aérienne de Serge-André Amin, chanteur de Sergeant Dreamin’, qu’on avait entendue chez Majorbidhet il y a quelques années.

Les comparaisons avec Travis (sur Bad Day, par exemple) fuseront sans pour autant que ce soit choquant. Sergeant Dreamin’ possède sa propre personnalité et un talent évident pour créer des chansons qui collent au cerveau dès la première écoute. Sur Women #2, l’harmonica (et le titre!) sont des clins d’œil des plus évidents à Dylan, mais là s’arrête la comparaison avec le légendaire folk singer.

C’est bien plus à un groupe d’indie pop cool auquel on a affaire, qui effleure le pop. Parmi les comparatifs, on glissera les noms de Revolver (le trio français), Mazzy Star ou l’Arcade Fire des moments doux (Are We Becoming Strangers?) et même des formations plus pop.

En plus d’Amin (également réalisateur), le groupe est composé de Renaud Bastien (guitares, claviers et basse), Mathieu Désy (basse) et Martin Lavallée (batterie). Sgt Dreamin’ est à son meilleur lorsque l’énergie est combinée à la sensibilité du chant, comme sur Walking. Du beau travail qui fait taper du pied et qui rend heureux.

Sergeant-Dreamin-cd

SERGEANT DREAMIN’
Skinny Connections
(indépendant, 2014)

-Genre : indie pop
-Dans le même mood que Travis, Revolver, Mazzy Star

Lien vers l’achat en ligne (BandCamp)
Lien vers la page Facebook du groupe

SERGEANT DREAMIN' : avec un clin d’œil à Dylan
Originalité70%
Authenticité75%
Accessibilité80%
Direction artistique75%
Qualité musicale75%
Textes70%
74%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.