Quatre chansons pour découvrir un excellent “party band” qui sait faire décoller l’ambiance d’une soirée! St. Paul and the Broken Bones peuvent autant lancer de l’excellent rock funk (Sugar Dyed Honey Pants) mais aussi du soul intense impressionnant (Broken Bones and Pocket Change). Ces sept musiciens se sont retrouvés en 2012 et ont lancé deux EP et un album complet. « Greetings… » est d’ailleurs leur premier enregistrement en carrière, datant de 2013, qu’ils ont créé avant même de jouer sur scène. Ce projet allait être le dernier de Paul Janeway (chant) et Jesse Phillips (basse), deux musiciens qui ont roulé leur bosse sans grand succès… avant de se rencontrer!

Le chanteur Paul Janeway possède une voix qui déchire l’air, comme seules les meilleures voix du soul peuvent le faire. On parle d’un gars qui accote les Cody ChesnuTT et Mick Hucknall dans la tradition des Sam & Dave, Marvin Gaye et Otis Redding (la brève mais intense Pocket Change).

Le groupe de Birmingham, Alabama peut aussi faire du bon rock qui fait taper du pied (Champagne Halloween) dans lequel les guitares rythmiques rivalisent avec les orgues des années 60 pour donner du swing! Une touche de cuivres ici et là ramènent cet esprit de big band qui lance la braise dans une foule qui danse de façon endiablée. Ce qui est franchement cool avec ce groupe est leur touche “garage rock” qui semble aussi puiser chez les Gruesomes que chez les grands groupes soul.

On a hâte de les voir sur scène!

st_paul_and-the-broken-bones-EP

ST. PAUL AND THE BROKEN BONES
Greetings from Birmingham, AL (EP)
(indépendant / Noise Trade, 2013)

-Genre: southern soul garage rock
-Comme si on mélangeait les Gruesomes avec The Commitments (vous vous souvenez du film?)

Lien vers l’achat en ligne (Noise Trade)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.