Malgré leurs 12 albums de blues rock et une présence remarquée à Woodstock, le groupe Ten Years After est graduellement tombé dans l’oubli. Dommage, car la bande d’Alvin Lee a enregistré quelques brillants albums entre 1968 et 1973, liant de fortes influences blues et folk pour créer un rock de qualité. On se penche aujourd’hui sur « A Space in Time », paru en 1971.

« Découverts » par le grand public américain à Woodstock grâce à leur impressionnante prestation blues à la George Thorogood (rappelez-vous I’m Going Home), le guitariste et chanteur Alvin Lee et son band rappellent avec cet excellent album qu’ils maîtrisent aussi les guitares sèches, le psychédélisme (Here They Come), le jazz (Uncle Jam) que le hard blues boogie (Babe won’t you let me rock and roll you) à la Jeff Beck première heure. Un band à la large palette musicale.

 

À la hauteur, « A space in Time » contient de solides mélodies aux guitares sèches en picking habiles (Once There Was a Time et le célèbre I’d Love to Change the World, leur plus grans succès en carrière) rappelant autant Led Zep que les meilleurs moments de Joe Walsh. Ces chansons ne connaissent pas aujourd’hui le succès et la gloire qu’elles devraient, comparativement à bien d’autres titres des groupes et artistes des mêmes années. Aujourd’hui, seule leur dynamique prestation à Woodstock a survécu à la mémoire collective des fans de « classic rock ».

 

Alvin Lee et le bassiste Leo Lyons ont commencé à jouer ensemble dès 1960, sous le nom Ivan Jay and the Jaycats, puis Ivan Jay and the Jaymen, avec le musicien aujourd’hui décédé Ivan Jay, puis formèrent leur propre groupe en 1962, puis sous le nom The Jaybirds en 1966. C’est à ce moment qu’ils changent définitivement leur nom à Ten Years After puisqu’en 1966 ça faisait 10 ans que leur idole Elvis avait connu sa grande percée.

Ces Anglais de Nothingham ont grandi aux côtés des autres grands musiciens de la British Invasion qui raffolait du blues. Alvin Lee était ami d’Eric Clapton, des Stones, et des autres grands de cette génération de talentueux guitaristes jusqu’à son décès en 2013.

ten years after A_Space_in_Time

TEN YEARS AFTER
A Space in Time
(Columbia, 1971)

-Genre: blues rock
-Dans le même genre que Led Zeppelin, Joe Walsh, Crosby Stills Nash & Young

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.