Ça devient véritablement une habitude, le groupe montréalo-suédois (!) Thus Owls fait d’excellents concerts, fois après fois. Celui au Club Soda, le lundi 30 juin dernier dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal ne fut pas une exception. Présentant les pièces de leur nouvel album « Turning Rocks » basées sur les histoires qui se sont passées dans la maison ancestrale de la famille d’Erika Angell, en Suède, le groupe était inspiré, précis et méticuleux. Gonflé à bloc par la présence de deux choristes et un joueur de cor, le quintette a pu pleinement s’exprimer.

La belle Erika était une fois de plus impériale. Aussi captivante et solide qu’une Feist, en plus rock indie, elle a laissé sa voix remplir chaque centimètre cube du Club Soda.

Telle une grande prêtresse vêtue d’une longue robe noire recouverte d’une toge, la belle chanteuse s’accompagne naturellement d’une gestuelle suivant un flot imaginaire, invitant tantôt à la transe, tantôt au recueillement. Erika trône au centre de cette soirée musicale.

Son acolyte et époux Simon Angell (ex-Patrick Watson) maximise ses guitares avec une fougue pas toujours complètement contenue. Il sait laisser la place à sa belle lorsque la pièce le commande, mais a une tendance pour le bruit lorsqu’il se laisse un peu trop aller. Il a été plus que parfait dans son jeu « americana » lors de l’excellente pièce I Weed The Garden, un classique du jeune répertoire de Thus Owls. Une très belle réussite (encore une fois).

Lire d’autres critiques de concerts au Jazz ici.

Voici quelques magnifiques photos, signées Victor Diaz Lamich (Spectra), l’un des meilleurs photographes de show de Montréal – voir tout court! Cliquez sur n’importe laquelle pour lancer le diaporama en plus grand format (ça vaut la peine!)

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.