Tiga performera Live !

Tiga, ce Montréalais à tous les niveaux, un des fiers pionniers de la scène rave Montréalaise et co-fondateur et dj résident le vendredi au défunt (hmmm, si court comme nom mais qui en dit si long pour ceux qui s’y sont accroché les pieds pendant tant de nuits évasives), le Fameux (sans hot-dog ni smoked-meat après 2 am)… notre version du Studio 54 à Montréal de 1998 à 2004… le club SONA!

Tiga semble prêt (donc certain) à faire le grand saut à un autre niveau de sa carrière en voulant nous offrir son lustre au premier plan de la scène, en compagnie d’un grand producteur Finlandais avec lequel il a produit plusieurs pièces marquantes de la scène des nightclubs du globe. Ce génie d’Helsinki, compositeur de « musique électronique fine »… (ça ne sonne pas terrible), disons de “Fine Electronic Music” est nul autre que Jori Hulkkonen! Les deux acolytes se sont associés autour de l’an 2000 afin de concevoir leur premier succès planétaire, soit un remix en version électro d’un classique de chez-nous des années ’80; Sunglasses at Night de Corey Hart.

Il débutera donc un “road trip” dès cet été dans son Univers naturel qu’est l’Europe qui l’acclame depuis des lunes pour ses multiples prestations dans les plus grands festivals et dans les boîtes de nuits les plus obscures. Aussi adulé pour ses pièces réalisées avec les meilleurs collaborateurs du genre, des pièces iconiques et qui frappent toujours fort dans les hauts-parleurs.

On peux aussi l’entendre animer occasionnellement une émission à la radio Londonnienne BBC 1 où il partage ses coups de cœur du moment.

Tout ces succès actuels sont fondés sur la base solide de ce qu’il a apporté à Montréal depuis les tout débuts de la scène électronique: Solstice (le premier « vrai » rave au Canada en 1993), DNA Records, How low can you go? @ Angels, I Love Neon @ Jaï Bar + SAT, Club Sona, Turbo Recordings…

You gonna want me” est présent plus que jamais avec ses futures performances live et dans l’élaboration de ce personnage facinant, intriguant et toujours surprenant, menée de mains de maître par ce designer du son et de l’image que j’appelle de temps à autres: Mr T.

Je suis très curieux de voir la suite de son projet de carrière qui fait encore bien des envieux et c’est tant mieux. D’ici là, on aura la chance de l’entendre lors d’une performance comme dj cet été à Montréal, lors du nouveau festival de musique électronique AIM.

Somme toute, Tiga ne laissera jamais personne indifférent et encore moins pour ceux qui ont un certain “background” techno Montréalais. Qu’il nous serve d’inspiration et que chacun impliqué dans la scène continue de diriger ses efforts avec sa propre vision afin de proposer des concepts uniques et originaux aux amateurs et de permettre à Montréal de continuer d’alimenter sa réputation musicale internationale. P.L.U.R.

Je vous laisse avec un dj set de Tiga au Boiler Room en 2013.

Ciao! GD

P.S. Mettez la main sur ce mix italo-disco-electro réalisé en 2000 et qui, à un moment nécessaire, a amené un vent de fraîcheur à la culture électronique d’ici et d’ailleurs:

:: POUR SUIVRE LES TRACES DE TIGA ::
» Site Web officiel
» Facebook – Fan page
» Soundcloud

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Guy Dubé
Blogueur - RREVERB
Google+

Designer global et dj GD, allumé par la culture de la musique électronique depuis 1995, on l’a entendu au Piknic électronik (Montréal), à Mutek (Chili), en Équateur, au club STEREO, au Laïka, à la SAT, au Playground, au Spectrum ainsi que dans différentes fêtes nocturnes.

Fier blogueur pour la section electro de RREVERB, Il partage ses préférences musicales qui touchent principalement à la musique électronique d’hier et d’aujourd’hui.

Pour écouter ses dj mixes, voici le chemin…
http://www.soundcloud.com/djgd