Une belle nouveauté du côté d’un musicien que j’apprécie depuis ses débuts, il y a une dizaine d’années. À l’époque, Tomas Jensen était entouré de musiciens originaux, archi talentueux et colorés, appelés Les Faux Monnayeurs. Les chansons socialement engagées du chanteur francophone originaire d’Argentine devenaient festives et chaleureuses tout en appuyant un propos intelligent et articulé. Une joyeuse bande de jeunes gens « peace » les suivaient tels de jeunes fans du Grateful Dead. C’était un peu notre Manu Chao local…Plusieurs de ses chansons plairaient beaucoup aux étudiants actuellement* en grève!

Après quelques albums solos où l’on sentait un Jensen qui se cherchait, le revoici avec un album où Tomas se fait visiblement plaisir. Un album de reprises de la légende brésilienne Caetano Veloso. Comme si c’était un bon vieux 33 tours, il propose une « face » de reprises très acoustiques, puis une autre où il a repris et « remixé » Veloso. Le tout illustre à merveille le parcours de la légende qui a alterné entre tradition et innovation tout au long de sa longue carrière.

Entre sambas légères et chansons d’été que Jensen interprète en solo, guitare/voix, se glissent quelques morceaux de plus en plus… dansables! Dans un virage insoupçonnable, mais pourtant graduel au beau milieu du disque, Jensen s’approche de la piste de danse avec une relecture de Duesa Damor. C’est intéressant et réussi (Cobra Coral).

Hormis un peu de vocoder sur un titre, on a ici un album fort sympathique, qui s’écoute sans modération avec vos premiers verres de sangria en terrasse. Idéal pour notre printemps hâtif!

Tomas Jensen se produit au jazz bar le Upstairs, le mercredi 28 mars 2012.

Pour un aperçu de son nouvel album “Face A Face B”, allez sur tomasjensen.com et ci-dessous, quelques clips plus anciens du musicien.

La chanson Manifeste date de l’époque des Faux Monnayeurs (si je ne m’abuse)… et est fort contextuelle ces jours-ci!

Ah! l’amour date de 2009, plus représentatif de son répertoire récent. On y sent davantage l’influence d’un Jean Leloup, avec la livraison des paroles pas mal plus rapides.



TOMAS JENSEN
Face A Face B
(2012)

-Genre: chanson métissée
-Dans la même veine que Jean Leloup, Manu Chao

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la page YouTube de l’artiste

*au moment d’écrire ces lignes en 2012

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.