C’est un jazz hyper agréable, parfait pour les grises journées d’automne que nous vivons ces jours-ci, que le jeune pianiste québécois Jonathan Turgeon nous sert, avec son trio, formé en 2011.

Laissant beaucoup de place au talent d’Hugo Blouin à la contrebasse et Jean-Philippe Godbout à la batterie (particulièrement sur Prélude pour une horloge), le pianiste de 25 ans laisse couler les accords sans accrocs. Son jazz est rarement dissonant. Sans ne jamais être beige non plus, c’est le genre d’ambiance qui sied à un moment de réflexion, qui suggère sans imposer une pause dans ce rythme fou qu’est la vie en 2015.

Le titre de cet album, ainsi que la grisaille de sa pochette sied parfaitement à la musique qu’on y trouve. Bien que lumineuse et bien vivante, cette musique convient à l’automne et l’hiver. On décèle aussi un bel humour, à la lecture des titres des morceaux de Turgeon : Regarde l’heure, Nautilus, J’ai préféré me taire… L’auditeur est libre de les interpréter comme il en a envie, comme on le ferait devant un tableau, devant une œuvre abstraite.

Voici l’une des pièces les plus dynamiques du disque.

 

Un peu comme un poème ou une toile, le jazz de Jonathan Turgeon est impressionniste. C’est-à-dire qu’il est ressenti et qu’il amène des sentiments chez l’auditeur, sans les nommer et sans ne jamais tomber dans la guimauve, bien sûr. On ne doute pas que ces trois musiciens soient capables de virtuosité technique (et on le constate sur J’ai préféré me taire), mais ils misent davantage sur les ambiances bien senties plutôt que l’avalanche de notes.

« Au fil des feuilles qui craquent » est le premier album de compositions du pianiste. Il est paru le 20 janvier 2015.

TRIO JONATHAN TURGEON
Au fil des feuilles qui craquent
(indépendant, 2015)

-Genre: jazz
-Dans le même genre que Gwilym Simcock, Brad Mehldau, Trio Jérôme Beaulieu

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne Vimeo de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.