Parmi les gens les plus passionnés par la musique, il y a ceux et celles qui travaillent dans l’industrie: chez les labels, les relationnistes de presse, les promoteurs de concerts, les gestionnaires de salles de concerts, les journalistes culturels, etc.

RREVERB propose une série d’entrevues en profondeur avec les artisans passionnés de la musique. Aujourd’hui, rencontrons…

VALÉRIE ROBERTS

PRÉSENTATION

Quel est votre nom, quel est votre rôle dans l’entreprise musicale où vous travaillez, et depuis quand y œuvrez-vous? D’où êtes-vous et où vivez-vous maintenant?

valerie roberts disquesJe m’appelle Valérie Roberts, je suis journaliste culturelle pour plusieurs médias québécois et je travaille dans cette industrie depuis huit ans. Je suis de la Rive-Nord de Montréal (j’ai grandi à Terrebonne et à Repentigny) et j’habite maintenant Montréal.

Quand avez-vous commencé à travailler dans l’industrie musicale?

J’ai commencé à évoluer dans l’industrie musicale en 2007, lorsque j’ai remporté le concours VJ Recherchée à MusiquePlus.

Quand avez-vous commencé à aimer la musique?

Je ne me rappelle même plus quand j’ai commencé à aimer la musique tellement ça a toujours été présent dans ma vie. Ma mère et mon père faisaient toujours jouer de la musique dans la maison, on écoutait des DVD de spectacles en famille… J’ai passé une grande partie de ma jeunesse à enregistrer des vidéoclips et des chansons sur des cassettes pour les faire jouer en boucle.

À 20 ans, quel était votre rêve (dans le domaine musical)?

Un de mes plus grands rêves était de présenter un vidéoclip sur la terrasse de MusiquePlus, pendant les célèbres Bloc VJ. Je l’ai accompli à 20 ans, justement.  Désormais, plusieurs nouveaux rêves m’habitent comme celui de couvrir la cérémonie des Grammys ou encore de faire une entrevue avec Jay-Z et Beyoncé.

Avez-vous été musicien/enne? Racontez-nous votre carrière.

Oh que non. Je fais partie des journalistes culturelles qui parlent de musique à défaut d’avoir eu une carrière musicale. Et, secret, j’ai même coulé mes cours de musique lorsque j’étais au secondaire. (!!!)

SUR L’INDUSTRIE MUSICALE

En vivez-vous?

J’ai ce privilège, oui.

Est-il encore possible aujourd’hui de gagner sa vie dans l’industrie musicale? Que faut-il faire pour y arriver?

Je pense que pour les gens qui couvrent l’actualité musicale, il est encore possible de vivre de sa passion. Cela dit, je sais que les musiciens ne vivent pas la même réalité que les journalistes et je trouve toujours ça dommage de réaliser que nos talents ne sont parfois pas mis de l’avant… Je pense que pour y arriver, et je parle autant des journalistes que des musiciens, il faut multiplier nos capacités.

De notre côté, il faut savoir faire de la radio, de la télévision et des reportages écrits tandis que les musiciens doivent faire de la musique pour de la publicité, des spectacles, etc. Quand on y pense, nous sommes déjà chanceux de passer nos journées à assouvir nos passions, alors si on ne fait pas EXACTEMENT ce que l’on veut, on est quand même très près.

Quelle(s) rencontre(s) a(ont) été déterminante(s) dans votre carrière dans l’industrie musicale?

Johanne Cloutier, la directrice de CKOI jusqu’à l’année dernière. Elle m’a donné ma première chance à la radio, je lui en serai éternellement reconnaissante.

valerie roberts oscars 2012

Aux Oscars, en 2012

Qu’aimez-vous dans votre emploi / occupation actuelle?

Chaque journée est différente, je rencontre des gens phénoménaux, j’ai le bonheur d’assister à de nombreux spectacles, etc. Je pense que je serais capable d’écrire une dissertation de dix pages sur ce que j’aime dans mon boulot.

Que changeriez-vous de l’industrie musicale d’aujourd’hui?

La manière de rémunérer les artistes…

Quel grand rêve n’avez-vous pas encore accompli?

La couverture des Grammys, les Oscars de la musique. Parce que oui, je suis déjà allée aux Oscars. J’aime ça le dire. 

Le vinyle, la cassette, le CD ou le digital?

Tous les formats, tant et aussi longtemps que les chansons sont bonnes.

 

 

SUR LES ARTISTES ET LA MUSIQUE

Vos styles de musique préférés? Est-ce que ç’a toujours été le cas dans votre vie?

C’est la question la plus difficile parce que j’aime pas mal tous les genres musicaux. Pour moi, une bonne chanson, c’est une bonne chanson. J’ai écouté beaucoup de hip-hop et de folk dans ma vie, mais j’adore la pop, le rock et le country. C’est plus facile pour moi de dire ce que je n’aime pas: les chansons où ça crie. À mon oreille, ce n’est pas mélodique, je ne suis pas capable d’en tirer du plaisir.

Sur une île déserte, vous emmèneriez ces 5 albums (pas plus).

Ouch, ok. J’amènerai surement uniquement des best-of, comme ça j’aurai le choix de plus de chansons et je devrais uniquement prendre une décision sur les artistes que j’amènerai. Donc, dans ce cas, j’aurai avec moi des disques des meilleurs succès des…

  • Beatles,
  • Radiohead,
  • Coldplay,
  • Louis-Jean Cormier (incluant Karkwa) et
  • Eminem.

J’y vais avec des classiques, parce que ce sont des classiques, mais il y a beaucoup de groupes actuels qui sont des incontournables pour moi aussi…

Playlist!

Quel est l’artiste le plus sympathique que vous ayez rencontré?

J’ai tellement fait d’entrevues dans ma vie que j’ai toujours de la difficulté à me rappeler ce genre de fait… Je vais donc y aller avec les plus récents : James Bay, OneRepublic, Louis-Jean Cormier, Hozier, George Ezra. Honnêtement, la majorité des artistes sont ultras sympathiques!

Valerie Roberts et Hozier

Valerie Roberts et Hozier

Le moins sympathique? Pourquoi?

Celui-là, je m’en rappelle très bien… Il s’agit de Deryck Whibley, de la formation Sum 41. Il dormait pendant l’entrevue, en direct à la télévision, et il n’arrêtait plus de soupirer parce qu’il semblait s’emmerder au plus haut point. JE CAPOTAIS.

Quel artiste brillant aurait dû percer davantage, selon vous?

Je pense que Sohn devrait attirer plus d’attention… et au Québec, Galaxie! Ça commence à faire jaser, ça me rend heureuse.

Qui aimeriez-vous rencontrer?

Il y en a ÉNORMÉMENT que je voudrais rencontrer… Chris Martin, Lorde, FKA Twigs, Beyoncé, Jay-Z, Eminem, Britney Spears, Rihanna, Taylor Swift, Sufjan Stevens, Death Cab for Cutie, Madonna, Mark Ronson, Charles Aznavour, Pink, Christine and the Queens, Paul McCartney, Kanye West, Bob Dylan, etc.

Valérie et son fiancé David C. Brown (chanteur des New Cities), en compagnie de David Guetta

Valérie et son fiancé David C. Brown (chanteur des New Cities), en compagnie de David Guetta

 

Merci Valérie!

Suivez Valérie à CKOI et sur enVedette.ca: cliquez sur les logos ci-dessous!

logo envedette ckoi_969fm_montreal

Et depuis peu, Valérie est l’une des collaboratrices (avec Patrick Marsolais et Geneviève Brouillette) de l’émission estivale de Radio Canada, Par ici l’été, animée par Stéphane Bellavance.

par ici lete

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.