Dans ma série d’articles sur la recette du succès en musique, je vous présente aujourd’hui un clip que vous avez peut-être déjà vu, puisqu’au moment d’écrire ces lignes, il comptait plus de 81 millions de vues (streams) sur YouTube. Il s’agit de la chanson Somebody That I Used to Know de la formation Walk off the Earth. (ps: c’est rendu à 161 millions en 2014).

On regarde le clip en cliquant ci-dessous.

Analysons le succès de ce clip pour en retirer les ingrédients. J’en note sept qui ont tous contribué à rendre le tout aussi populaire.

# 1- l’originalité. Dès le départ, avant même que le clip ne commence, on comprend qu’on va assister à quelque chose d’unique : plusieurs musiciens manipulent une seule guitare, tous ensemble, simultanément. Ça sent l’exploit technique, et cela est très populaire sur YouTube. On ne recense plus le nombre de jeunes enfants virtuoses, carrément épatants. Effectivement, quand le clip débute, on constate toute la coordination que les cinq musiciens ont dû développer pour interpréter ce morceau.

# 2- la mélodie accrocheuse. Dès que les premiers mots sortent de la bouche du chanteur, on est captivés par la beauté de sa voix rauque, mais surtout de la mélodie fort accrocheuse. On sent que ce groupe fait probablement du rock grunge, mais qu’il s’est cette fois concentré sur une version acoustique épurée. La chanson originale, signée par Gotye (ci-dessous), a quant à elle été vue plus de 134 millions de fois! (NDLR – c’est rendu à 557 millions en 2014). Parions qu’il l’a chantée ce soir au Corona où il se produisait à guichets fermés.

 

# 3- le talent des artistes. La magie opère encore plus lorsqu’on réalise qu’il n’y a pas qu’un leader dans le groupe! Lorsque le chanteur aux cheveux longs (Gianni) prend la relève au refrain, la chanson grimpe à un autre niveau. Même les musiciens plus discrets sont parfaits : à leur place, ne jouant ni trop ni pas assez de notes.

# 4- la jolie fille. Oui, c’est un cliché. Oui, plusieurs bands ont un immense succès sans compter sur le look d’une jolie fille. Oui, une chanteuse n’a pas besoin d’être jolie pour être appréciée. Mais avouons que lorsqu’il y a une jolie fille dans une formation (et qu’en plus elle est une musicienne et/ou chanteuse de talent), ça ne fait jamais de tort! Discrète en début de morceau, elle ne relève la tête que lorsque sa partie de chant débute, révélant une indiscutable beauté.

sarah-blackwood
photo de Sarah Blackwood

# 5- la livraison du groupe. Oui, on n’est pas obligé d’avoir un look, une image, un costume pour faire de la bonne musique. Mais avouons que c’est plus efficace quand le groupe semble uni derrière un concept qui lie le tout. Ici, la formation joue la carte de la simplicité en portant du noir. Mais leur attitude quelque peu stoïque amène un effet intéressant. Imaginez que l’un d’eux aurait fait le clown, ça aurait brisé quelque chose dans la livraison de ce clip.

Déjà, avec cette photo tirée de leur fan page Facebook, le concept est moins fort. Ils ont plus l’air de n’importe quel autre band.

WalkOffTheEarth

# 6- proposer quelque chose d’unique. Rien n’est jamais complètement original, tout est toujours inspiré d’une idée qu’un autre a eue avant nous. One Thing Leads to Another, comme dit la chanson. Mais, parfois, en combinant des éléments vus ailleurs, on arrive à livrer quelque chose d’original, d’unique, de spécial.

# 7- choisir le bon média. Dans le cas de cette chanson, un clip « uploadé » sur YouTube est le moyen idéal de se faire connaître. La même interprétation dans les rues piétonnes d’une ville attirerait certainement une belle petite foule, mais le travail serait sans doute beaucoup plus ardu pour rejoindre 81 millions de personnes (et plus)!

Finalement, cette formation auparavant inconnue démontre qu’avec un investissement minimal – ce vidéo est si simple! –, mais beaucoup de travail, de talent, une bonne idée et une stratégie efficace, on peut frapper fort et se faire remarquer. Une bonne leçon pour tous ceux et celles qui se plaignent de ne pas avoir les moyens financiers pour réussir. On découvre leur album sur Facebook.

De plus, le band a pris la peine de remercier leurs nouveaux fans d’avoir rendu leur chanson aussi virale en la partageant sur les plateformes sociales. Un merci visionné plus de 2 millions de fois… Des chiffres à faire rêver bien des artistes!

 

 

ps: le band la fait live! pas mal fort, non?

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.