Ce magnifique disque paru en 2011 est d’une beauté inouïe. Non seulement la somptueuse voix d’Amina Alaoui captive l’oreille, mais elle emprisonne l’âme de l’auditeur qui se verra immédiatement transporté dans le plus bel environnement que le métissage des cultures peut offrir.

Cette musique est d’une beauté infinie. « Arco Iris » est une perle!

« Arco Iris » est un pont musical entre les traditions du fado portugais, du flamenco espagnol et de la musique classique perse et arabo-andalouse (gharnati). Difficile de mieux métisser tant de cultures avec autant de goût et de doigté!

La pièce Fado Al-Mu’tamid remplit l’espace d’une tristesse de grande élégance. Les guitares, tirant plus vers la musique latine, sont nobles et gracieuses. Le genre de moment qui saisit, qui fait que tout s’arrête autour de soi. Hado (Fate), quant à elle, est une douloureuse complainte chantée a cappella qui donne le ton dès les premières notes de l’album. Les instruments arabes font un à un leur apparition, chacun avec son langage et univers particulier, toujours dans le souci de se marier parfaitement avec l’imposante, mais douce voix d’Amina Alaoui (Búscate en Mí).

Amina Alaoui est née à Fez, au Maroc, en 1964. Elle s’intéresse à la musique andalouse et catalane. Issue d’une famille aristocratique, elle apprend jeune la musique auprès des plus grands maîtres, puis la danse moderne et classique. Elle chante en arabe, persan classique, haketia, espagnol et portugais.

« Arco Iris » est son cinquième album, depuis ses débuts en 1995. On l’a aussi entendue aux côtés de Rachid Taha, sur l’album « Diwan » de 1998.

Amina Alaoui

AMINA ALAOUI
Arco Iris
(ECM, 2011)

-Genre: folklorique introspectif
-Dans la même veine que Lhasa De Sela, Cesaria Evora

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

 

AMINA ALAOUI: La beauté infinie du métissage
Originalité95%
Authenticité85%
Accessibilité80%
Direction artistique90%
Qualité musicale95%
89%Overall Score
Reader Rating: (1 Vote)
100%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.