Vendredi soir, 1er août 2003, était attendu Arthur H, un habitué des FrancoFolies. Il nous a d’abord fallu se remettre d’une charmante découverte en 1ere partie…

Camille, une charmante auteur-compositrice-interprète Parisienne, a complètement séduit le Spectrum avec des textes frais et intelligents et de fines mélodies stylisées et accrocheuses. Le petit coin de voile qui s’est rapidement dérobé sous nos yeux, a montré une personnalité authentique et bourrée de talent scénique et vocal. On en reveut !

Puis vint le temps de replonger dans l’univers mystérieux et surréaliste d’Arthur H. Découvert il y a 10 années bien comptées, le pianiste à la voix rauque et chaude nous a promené à travers son vaste répertoire, le remodelant à sa guise.

Premier constat : l’homme a vieilli ! (moi aussi, probablement). Il ressemble de plus en plus à Gainsbourg avec l’âge ! Son concert débute néanmoins en trombe avec une Madame X interprété par 4 hommes en toxedo. Impressionnant ! La soirée décolle vraiment avec son classique La lune, dont le texte pourrait être d’actualité, vu la triste affaire Marie Trintignant / Bertrand Cantat.

Le clip date de 2008 (et non de 2003 comme cette critique), mais ça donne une idée quand même

Pour en revenir à Monsieur H, il réussit tout avec panache. Déconnade comme sensibilité, il nous promène du côté sombre de sa personnalité puis du côté rigolo sans qu’on s’y sente dérouté. Nous l’avions connu plus jazz, il réapparaît dans une formule plus pop-rock de qualité (L’âme Éric), entraînante mais débridée, zigzaguant toujours entre délire et réalité.

Ce qui est franchement intéressant lors d’un concert d’Arthur H., outre son personnage captivant, est la façon originale dont il réarrange ses morceaux, leur donnant carrément une nouvelle vie. Un exemple à suivre. Un grand artiste.

Arthur H et Camille performaient au Spectrum de Montréal, le 1er août 2003
Dans le cadre des 15e FrancoFolies de Montréal

francofolies-montreal-poster-2003

Article initialement paru sur le (défunt) site BOB, le Cyber-reporter

 

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.