Ce groupe de Brooklyn, NY au nom ridicule fait un rock sombre et atmosphérique qui s’apparente un peu à celui d’Interpol, dans leur période claviers. Le chant de Jon Philpot, doux mais puissant, est équilibré par des guitares acérées (Time Between).

Bear in Heaven est capable de créer des chansons assez accrocheuses dès la première écoute, bien que ça ne soit pas leur premier objectif. Un petit rythme vaguement reggae aide (If I Were To Lie), ainsi que des éléments rétro qui semblent avoir été récupérés des années 80. La force de Bear in Heaven est de lancer des mélodies envoutantes dans un milieu plutôt sombre et vaguement new wave (They Dream). Lorsque la voix de Jon Philpot arrive au milieu des couches de claviers et percussions tribales, ça donne une impression d’éclaircies durant une journée nuageuse.

Voyez par vous-même le contraste entre le rock dense et la voix lumineuse.

Par moments, Philpot sonne comme Jon Anderson, de Yes, mais la musique du groupe, elle, n’a rien à voir avec le prog rock. S’en est même presque l’opposé tellement certains morceaux (ou parties de morceaux) sont dépouillés.

Un album dense, plutôt reposant (The Sun and The Moon and The Stars) qui gagne à être découvert. Et unautre band intéressant qui sort de Brooklyn.

bear-in-heaven

BEAR IN HEAVEN
Time is Over One Day Old
(Dead Oceans, 2014)

-Genre: rock alternatif
-Dans la même lignée que The Darcys, Grizzly Bear, Jimmy Hunt, Tame Impala

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

BEAR IN HEAVEN: des éclaircies durant une journée nuageuse
Originalité85%
Authenticité80%
Accessibilité80%
Direction artistique85%
Qualité musicale85%
Textes80%
83%Overall Score
Reader Rating: (0 Votes)
0%

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.