La tendance semble être aux musiques instrumentales qui combinent ambiances énigmatiques et montages sonores. À la liste de ceux et celles qui le font le mieux, ajoutons le producteur de musique montréalais DuCalme qui a lancé sous le nom de projet Bricoles en septembre 2015 un solide album, intitulé “Découpage”. Comme le nom du projet et le titre de l’album l’indiquent, on a ici une œuvre musicale qui est essentiellement constituée d’extraits sonores, de montages de phrasés musicaux et de grooves qui ont pour but de placer le cerveau de l’auditeur dans un état de latence, afin de mieux le faire voyager.

Ils sont reposants ces « découpages ». Un morceau comme La promesse ramène les bonnes vibrations qu’on vivait avec les Zero7 et autres US3 de l’époque lounge au tournant du millénaire. On y sent quelques références à Amon Tobin ici et là, surtout à l’époque de son album « Bricolage » (tiens tiens) ainsi qu’à Wax Tailor bien qu’il n’y a pas d’histoire racontée sur cet opus de Bricoles. On y retrouve quelques collaborateurs dont la chanteuse Gigi sur La valse.

 

Bricoles ose en attrapant quelques passages légendaires du rock (j’espère qu’ils se sont assurés d’avoir les droits!). On entend quelques vers du Lizard King Jim Morrison en personne dès le morceau initial, intitulé 0. Album poétique que les trois musiciens survivants des Doors avaient lancé en 1978 sur le posthume « An American Prayer ». Plus loin, Le poids est propulsé par la guitare slide de Jimmy Page et le « way down inside » de Robert Plant, avant que des claviers loungy ne s’emparent du morceau. Ça colle, musicalement parlant, même si on parle ici de moments archi-connus que DuCalme utilise dans un tout nouveau contexte.

Hormis ces moments où nos oreilles se dressent, « Découpage » est un album assez linéaire, dans lequel il fait bon s’abandonner même si on ne remarque pas tout ce qui se passe dans les différents layers musicaux. C’est là une marque de qualité dans ce type de musique instrumentale loungy: plus l’esprit vaque, navigue, oublie tout, plus on a atteint son but.

Une entrevue avec les deux créateurs, Julien Bergeron et Louis Esposto sur le site cacophonie.ca nous en apprend plus sur les deux DJ derrière le nom DuCalme.

Excellente œuvre dans ce contexte.

bricoles decoupage abum

BRICOLES
Découpage
(indépendant, 2015)

-Genre: electro ambiant
-Dans le même esprit que Cinematic Orchestra, Wax Tailor

Pour se procurer l’album au prix qu’il vous convient, consultez la page BandCamp du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.