La pianiste de Los Angeles Connie Han est un drôle de numéro. La jeune femme de 21 ans, fille de musiciens professionnels chinois, ne semble pas manquer de caractère ni de confiance en elle. Et musicalement parlant, elle a bien raison: son jeu sur le Steinway est solide, martelant avec autorité les touches du piano. Son look étonne, par sa féminité flamboyante sur ses photos de presse, chose plutôt rare dans l’univers du jazz. Sa page Facebook regorge de photos aguichantes et de poses sexy (voir au bas de cet article). Avis aux intéressés!

Et comme quoi il ne faut jamais se fier qu’aux apparences, la jeune femme est toute une pianiste!

Le personnage m’intriguait, son jeu valait le détour dans les clips que j’ai vus sur le web, alors je me suis permis un détour par la scène extérieure du Casino, derrière l’Église du Gésù.

connie han live jazzfest

(photo Nico Pelletier)

Accompagnée par le contrebassiste Edwin Livingston et le batteur Bill Wysaske – un des membres de la faculté de musique du Los Angeles County High School for the Arts où elle a étudié, qui l’a pris sous son aile -, Connie Han a présenté de solides moments, au point où une centaine de personnes faisaient fi de la pluie qui débutait, pour laisser la chance à cette nouvelle coureuse, qui dit être influencée par Mulgrew Miller, Hank Jones, McCoy Tyner et Kenny Kirkland. Il faut dire qu’elle a déjà 15 ans d’expérience au piano, dont 3 à performer dans les clubs de jazz de LA.

connie han trio

Han, Livingston et Wysaske

connie han sous la pluie

(photo: Nico Pelletier)

Une formulation maladroite “please enjoy my rendition of this song” était soit due à une mauvaise maîtrise de la langue anglaise, ou la confirmation que ce jeune talent n’a pas froid aux yeux et veut en imposer.

Il reste que la jeune femme sait très bien se défendre sur son piano! On lui pardonnera aisément quelques attitudes si elle continue de progresser sur le chemin du jazz.

(Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir)

CONNIE HAN jouait en trio sur la scène extérieure du Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin, le jeudi 29 juin 2017, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal.

Retour à la section dédiée au Festival de Jazz

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.