Il fallait le faire. Quitter la 5e et peut-être dernière partie de la demi-finale entre le Canadien et les Rangers pour aller au Petit Campus voir le concert d’Evan Dando (ex-Lemonheads), devancé par Sara Johnston.

C’est la blonde songwritter qui a ouvert la soirée (durant l’entracte entre la première et la deuxième période) d’abord au piano puis à la guitare électrique. Ce n’est pas pour son jeu à l’instrument qu’on se souviendra de Sara Johnston mais bien pour sa douce mais puissante voix, qui domine et envahit la pièce. Après quelques morceaux en solo, le bassiste Steven Kamp la rejoint et ils attaquent Eyes Without A Face, classique de Billy Idol, en version épurée. Une magnifique interprétation qui souligne la qualité mélodique de ce classique des années 80.

Quand le groupe complet de Sara la rejoint pour quelques chansons mélancoliques, le CH a une avance de trois buts et chasse Lundqvist du match! Quel revirement!

Lorsqu’Evan Dando est arrivé sur scène, la marque était 5-4 pour nos préférés et Twitter était en feu, décrivant à quel point ce match était intense. Heureusement, Dando était en forme lui aussi. Armé d’une seule guitare sèche, il enfila chanson de deux minutes après chanson de deux minutes sans s’éterniser sur aucune, mais sans en négliger l’interprétation non plus.

Le gars, aujourd’hui âgé de 47 ans, est un mélodiste accompli et possède un beau bagage de chansons – que j’avoue ne pas connaître tant que ça – et il sort solide titre après solide titre. Les plus récentes virent un peu plus au country folk, comme sa reprise de Gram Parsons, Streets of Baltimore. À ce rythme, pendant la seule troisième période, Evan Dando va enfiler 100 chansons!

Contrairement à son concert précédent à Montréal il y a quelques années où il n’avait pu terminer sa prestation parce qu’il était trop défait, Evan Dando semblait en pleine forme. Vêtu d’un coton ouaté des Steelers de Pittsburgh, il s’est enquiert du score de la game à quelques moments durant le concert. À 6-4 pour le CH, tout le monde était heureux!

Score final: 7-4
Il y aura un 6e match…
EVAN DANDO et SARA JOHNSTON

au Petit Campus, à Montréal, le mardi 27 mai 2014.
Une présentation de Greenland

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.