Cette année, La bande Sonimage visite l’univers musical de Frank et le Cosmos avec le projet spécial Explorations cosmiques. Cinq réalisateurs de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean portent un regard singulier sur les nouvelles compositions de François Harvey. Noémie Payant-Hébert, Christine Lavoie, Nicolas Lévesque, Jean-Marc E. Roy et Samuel Pinel-Roy ont donc relevé le défi de créer une œuvre vidéo à partir d’une chanson que le compositeur leur a attitrée. Sans contrainte, chacun interprète donc librement la musique de Frank et le Cosmos. Les démarches artistiques sont ainsi très variées passant du cinéma d’animation au documentaire, de l’approche poétique ou narrative, à la vidéo d’art expérimentale.

Le lancement du projet aura lieu le 11 mars prochain dans le cadre de la Soirée Régionale du Festival Regard sur le court métrage au Saguenay, diffusé au Théâtre Banque nationale. Et par la suite, les films seront disponibles en ligne sur La Fabrique culturelle de Télé-Québec.

LES VIDÉOCLIPS

La bande Sonimage s’est associée à François Harvey pour la création de cette série de 5 vidéoclips, car la musique que François compose (sous le pseudonyme Frank et le Cosmos) colle bien à la vidéo. C’est une musique qui peut être planante, qui fait travailler l’imaginaire, telle qu’on la connaît au cinéma. Elle s’adapte donc très bien à l’écran.

CONCEPT

Ce projet repousse les limites du vidéoclip, parfois plus proche de la vidéo d’art que du cinéma narratif. C’est donc une belle forme d’expérimentation pour des cinéastes aussi créatifs que ceux qui ont été sélectionnés pour les réaliser. François Harvey est un auteur-compositeur-interprète qui oeuvre depuis 1999 sous le pseudonyme de Frank et le Cosmos. Il a réalisé cinq albums indépendants et se produit sur différentes scènes du Québec avec ses chansons folk, rock et expérimentales. Il base sa recherche artistique sur le rapport entre la musique et les mots, plus particulièrement sur l’impact coercitif que chacun des éléments peut avoir l’un sur l’autre. Il a toujours voulu repousser les frontières de la chanson pour en développer de nouvelles structures. Ce projet est réalisé par La bande Sonimage, avec le soutien financier du Conseil des arts de Saguenay et de la Fondation TIMI et les partenaires Regard sur le court métrage au Saguenay, Télé-Québec/La Fabrique Culturelle.tv.

François Harvey traite de sujets tels que la spatialité, la solitude, la vie, la mort. Ses chansons laissent toujours place à interprétation chez l’auditeur.

LISTE DES RÉALISATEURS ET LEURS CHANSONS

Stroboscope, réalisé par Samuel Pinel-Roy (7min30)

La métamorphose, réalisé par Noémie Payant-Hébert (3min15)

Je pense à toi, réalisé par Nicolas Lévesque (3min45)

Jupiter Applause, réalisé par Jean-Marc Roy (7min)

Demain matin, réalisé par Christine Lavoie (7min)

Étant donné la singularité du projet, La bande Sonimage a laissé au compositeur François Harvey, la décision du choix des cinq réalisateurs. Tel un jeu, le compositeur a remis une musique originale (chanson avec paroles) différente à chaque réalisateur afin qu’il s’en inspire et réalise une œuvre vidéo par dessus.

STROBOSCOPE (Samuel Pinel-Roy)

Quand la mémoire déroute, l’esprit se réfugie auprès d’un amour brisé.

Samuel Pinel-Roy est diplômé au Baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’UQAC et a terminé une Maîtrise en arts en 2014. En 2012, il coréalise Donnant donnant, gagnant au 9e Festival du DocuMenteur en Abitibi-Témiscamingue. Son plus récent court métrage de fiction, Ce qui fane, est présentement en distribution. Samuel travaille sur plusieurs autres projets en tant que directeur photo, au Saguenay–Lac-St-Jean et à Montréal. Cette année, il signera notamment la photographie de deux longs métrages documentaires et trois court métrages de fiction. L’univers cinématographique de Samuel Pinel-Roy est synonyme de portrait, d’introspection, de silence, de contemplation, de quotidien et d’une ambiance singulière agrippant la curiosité du spectateur.

LA MÉTAMORPHOSE (Noémie Payant-Hébert)

Brève déclinaison sur le thème de la métamorphose, parfois prenant la forme de la parole transposée en geste, parfois de la pensée, de l’idée transformée en image. Éternel point de fuite d’une pensée cédant à ses propres scintillations, dérive poétique et graphique.

Noémie Payant-Hébert détient une maîtrise en arts orientée vers la vidéo, l’installation et le décor et un baccalauréat en cinéma et vidéo de l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle cherche par sa pratique une conciliation possible entre les langages filmiques et plastiques, qu’elle définie par l’idée du cinéma gris. Elle est aussi l’une des quatre membres actifs et fondateurs du collectif d’artistes Cédule 40. Travaillant aussi en décors et accessoires, elle a participé à diverses productions cinématographiques et télévisuelles.

JE PENSE À TOI (Nicolas Lévesque)

Dans une forme documentaire, Je pense à toi s’intéresse aux autres et à ce qu’ils vivent. Mis en scène dans leur contexte réel, il s’agît de leur faire porter la musique de Frank et le Cosmos. Le film invite le spectateur à un engagement imaginatif avec la représentation elle-même et avec l’état des choses dans la société en général, mais il en appelle au besoin de voir au-delà, de reconstruire, de réorienter, de guérir et de continuer à vivre.

Nicolas Lévesque est à la fois un photographe et un cinéaste. Ses films ont circulé au Québec et à l’étranger. Son plus récent documentaire In Guns We Trust, a été vu notamment à Talent tout court au festival de Cannes, ainsi qu’au festival du film de Toronto. Son travail de photographe et de vidéo documentaire l’a poussé plusieurs fois à l’étranger pour les réaliser. Sa démarche gravite autour de l’authenticité du moment. Elle consiste à la fois en des études identitaires sociales et culturelles, généralement au travers de portraits d’individus ou de groupes d’individus marginaux qui évoluent dans leur quotidien.

JUPITER APPLA– USE (Jean-Marc E. Roy)

Un jeudi, un homme, deux femmes. L’orée des bois, un chalet, une victime.

Le travail de Jean-Marc E. Roy oscille entre documentaire et fiction. Depuis 1999, plusieurs de ses films ont été diffusés et récompensés ici comme ailleurs. Sa série Pick-up: à la rencontre du bout du monde s’est méritée un Prix Gémeaux en 2012 et Cowboy: un rêve canadien une nomination en 2014. Il a récemment réalisé Bleu Tonnerre, Puisqu’il le faut. et Nevermind. avec lequel il a fait le tour du monde l’an dernier. Fervent amateur de culture populaire canadienne-française, Roy travaille présentement sur son premier long métrage documentaire. Résident à Chicoutimi, il possède également une pratique conjointe avec Philippe David Gagné depuis 2008.

DEMAIN MATIN (Christine Lavoie)

Lente contemplation d’un lieu en effondrement où tout s’envole et s’enfuit.

Christine Lavoie développe une passion pour le cinéma et la littérature lors de ses études collégiales et se spécialise ensuite à l’Université de Montréal. Elle explore divers styles cinématographiques comme le cinéma image par image, le vidéoclip, le court métrage expérimental. La musique est souvent la source première de son inspiration. Depuis 2008, elle enseigne la littérature et le cinéma au Cégep de Chicoutimi.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.