Ce mini-album de cinq chansons de Grand Splendid, sans être transcendant, est intéressant. Visiblement réalisé avec peu de moyens, il souffre d’une qualité sonore qui ne rend pas justice à l’effet de « rock grandiose » à la Travis ou Coldplay que ces gars de Montréal semblent vouloir donner.

La voix du chanteur Julian Buchbinder, douce et jamais forcée, est malheureusement régulièrement enterrée dans le mix. C’est particulièrement dommage sur How Do You Feel Now, dont la finale en crescendo aurait pu être plus impressionnante.

Sur Energy, le mix est meilleur. On l’écoute.

Les gars de Grand Splendid, parce qu’ils créent des mélodies accrocheuses et semblent être des musiciens compétents — même s’ils ne sortent pas trop du cadre — semblent voués à un bel avenir. Rémi Denis est aux guitares, Alex Pilla à la basse et aux claviers et Dan Poupart à la batterie. Le EP a été enregistré et mixé par Maxime Audet-Halde au studio La Centrale (où travaillent Papagroove, Kodiak, Hombre, Madame Moustache et bien d’autres).

Lancé en décembre 2013, le EP « Numbers » est disponible sur la page Bandcamp du groupe, ainsi que sur iTunes. La pochette est pas mal du tout! Ils joueront au Quai des Brumes, à Montréal, le samedi 6 septembre 2014. Plus d’infos ici.

On va garder un oeil sur eux.

grand-splendid-numbers-ep

GRAND SPLENDID
Numbers EP
(indépendant, 2014)

-Genre: rock emo alternatif
-Dans la même lignée que Travis, Passenger, Doves

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.