Si vous êtes dans la trentaine — ou plus — il y a de fortes chances que vous vous souveniez du mythique groupe New Wave québécois Handful of Snowdrops, qui a connu un franc succès dans la deuxième moitié des années 80 et au début des années 90.

Après avoir percé sur la scène musicale avec son hit Gabrielle, tiré de leur premier album, «Land of the Damned», le groupe — (de gauche à droite sur l’image principale de ce texte) formé de Christian Lefebvre à la basse, de Michel Mercier à la batterie, de Michel «St-Michel» Plamondon aux claviers (incidemment, le frère du premier chanteur du groupe, Jean-François Plamondon), et du leader et multi-instrumentiste Jean-Pierre Mercier — a lancé un deuxième album, «Dans l’oeil de la tempête».



Après quelques mésaventures avec leur maison de disque américaine, le groupe a décidé de plier bagage et a lancé un dernier album enregistré devant public qui était ni plus ni moins la chronique d’une mort annoncée, «Mort en direct».

Après avoir récupéré tous les droits d’édition de cette maison de disques en 2003, Jean-Pierre Mercier a procédé à la réédition de tous les albums du groupe en version remastérisée et étendue après avoir constaté que la demande pour ces enregistrements était encore très forte et, surtout, mondiale.

Pendant tout ce temps, bien entendu, l’intérêt pour la musique ne s’était pas estompé pour Mercier, qui a continué à enregistrer sous les pseudonymes de Spaceful of Astronauts et Prochain Épisode, entre autres, en plus d’agir à titre de réalisateur pour le jeune groupe de Québec, Standing Waltz.

Or, plus de 20 ans après leur dernier album, voilà qu’une campagne de sociofinancement vient d’être lancée sur Indiegogo afin de permettre à Mercier et cie de lancer un album de nouvelles compositions qui sera intitulé «III», tout simplement.

L’objectif très raisonnable de 3191$ servira à lancer l’album «comme il se doit», dans les mots du texte de présentation du projet.

Les frères Mercier planchent à ces nouvelles compositions depuis déjà un an et demi et on peut entendre quelques trop brefs, mais très prometteurs extraits dans la vidéo de présentation.

DOTIl est à noter que cette campagne de sociofinancement est à objectif fixe, ce qui signifie que si cet objectif n’est pas atteint avant la fin de la campagne, le projet ne verra tout simplement pas le jour et les contributeurs seront remboursés.

Les différents niveaux de contribution varient de 5$ à 1000$. Ce niveau le plus élevé est limité à un seul contributeur et comprend, en plus de tous les «goodies» des niveaux précédents, la toile originale (à droite) de l’image qui ornera la pochette de l’album, une oeuvre de Daniel Ouellet.

La campagne prend fin le 25 août prochain et, au moment d’écrire ces lignes, elle n’était en ligne que depuis quelques heures et déjà 11 personnes (incluant l’auteur de ces lignes) avaient contribué plus de 600$.

MISE À JOUR: moins de 4 jours après son lancement, la campagne de financement à déjà atteint 116% de son objectif!

Je vous encourage donc fortement à contribuer vous aussi à cette campagne; c’est beaucoup plus satisfaisant qu’un billet de loterie et c’est tellement agréable de pouvoir encourager directement un artiste, sans «middleman»!



Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Monsieur Seb
Blogueur - RREVERB
Google+

Baptisé par Pink Floyd, ses parrains sont Bach et les Stones. DJ depuis 1984, batteur autodidacte, producteur de musique électronique depuis 2000, Monsieur Seb a été chef de la section culturelle chez Canoë pendant près de 10 années.

Il collabore également sur Archipel Magazine, le blogue — et bientôt magazine imprimé — du label électronique montréalais Archipel.