Difficile à dire si le virage pop est volontaire ou non, mais Jenny Lewis a définitivement laissé le country rock de côté pour embrasser le pop rock pour ado.

Des chansons comme Live U Forever sont vraiment faites pour plaire aux jeunes, comme si on avait une version rock de Katy Perry. L’influence des Go-Go’s est palpable tout au long de cet album, le 3e solo de la carrière de la rousse chanteuse originaire de Las Vegas, qui en a aussi produit 6 avec son ancien groupe Rilo Kiley et participé à ceux de Bright Eyes, Cursive, The Postal Service, The Watson Twins, Elvis Costello et Wavves, pour ne nommer que ceux-là.

Jenny Lewis avait jadis joué avec les Watson Sisters, livrant un country rock de qualité. Aujourd’hui, des chansons comme She’s Not Me sont tellement simple et écrites au premier degré qu’on cherche en vain la profondeur, la surprise, le message. Dans le meilleur des cas, Lewis fait dans le rock sombre à la Kandle (Just One of the Guys) et encore, en plus pop. C’est dommage qu’une mélodiste de sa qualité s’en tienne à un produit aussi léger.

Dans le clip du premier extrait, on y voit quelques célébrités dans le “girl band” de Lewis: les stars Anne Hathaway, Kristen Stewart et Brie Larson s’y amusent.

Âgée de 38 ans, Jennifer Diane Lewis est née à Las Vegas, dans le Nevada. Sa mère était chanteuse professionnelle et son père, membre du Harmonica Gang. Petite, elle fut actrice dans des publicités de Jell-O puis joua dans l’émission de Lucille Ball, puis dans Baywatch (!), The Golden Girls, Growing Pains, Roseanne, et bien d’autres sitcoms américaines. Elle fut la chanteuse principale du groupe indie rock Rilo Kiley, de 1998 à 2011. Elle chante également avec son chum Jonathan Rice sous le nom Jenny & Jonathan.

 

jenny-lewis-the-voyager-album-cover

JENNY LEWIS
The Voyager
(Warner, 2014)

-Genre: pop
-Dans le même genre que She & Him, Katy Perry, Lily Allen

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.