Nous, les chroniqueurs, mélomanes, amoureux de la musique, nous ne risquons pas nos vies à nous exprimer. Personne ne sera jamais outré de ce que l’on exprime au point de venir nous mettre une kalachnikov sur la tempe. Les éditorialistes, caricaturistes, chroniqueurs, bref, tous les émetteurs d’opinion sociale ou politique ont ce courage que je salue aujourd’hui, au lendemain des meurtres d’une grande partie de l’équipe éditoriale de Charlie Hebdo.

Au contraire, en tant que mélomane qui apprécie toutes sortes de genres musicaux, donc, toutes sortes de cultures (musicales), j’ai souvent l’impression que la musique me fait découvrir une partie de ce qu’est l’autre. Qu’un musicien partage sa peine d’amour, ou une chanson traditionnel de son coin de planète, c’est un peu de lui qu’il envoie comme une bouteille à la mer, aux autres. Partager le meilleur de ces moments me donne la modeste impression de mieux connaître l’autre, de nous rapprocher, de s’apprécier via d’autres aspects de nos vies, au lieu de nous confronter dans nos différences. You May Say I’m a Dreamer…

Les artistes s’expriment, s’exprimeront sur cette tragédie, parfois avec courage, d’autres avec humour et aussi, je l’espère, avec sagesse et ouverture. En voici quelques-uns qui ont pris la plume et l’instrument pour élever leur voix, par solidarité et conviction.

JB Bullet, un musicien que je ne connaissais pas, a changé les paroles de la célèbre Hexagone de Renaud pour chanter #JeSuisCharlie. Le site de Radio-Canada m’apprend que c’est un jeune homme de 25 ans, vivant à Tarbes, dans les Hautes Pyrénées

Grand Corps Malade a aussi fait ce qu’il fait de mieux: des vers touchants, sur un ton grave.

J’ajouterai des chansons au fur et à mesure qu’il en sort. N’hésitez pas à m’écrire, via les commentaires au bas de ce billet, si vous en voyez qui méritent d’être partagées.

Je termine avec ce message d’espoir, d’une belle utopie, si inspirant.

Soyons bons. Bonne journée.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.