Retour sur le spectacle de Kandle qui était de passage au Cabaret du Mile End pour la première fois depuis le lancement de son album « In Flames ». C’est sa charmante cousine, Sarah Osborne, qui a tenté d’allumer la foule un peu timide, mais somme toute très heureuse de la performance. Pour en découvrir plus sur Sarah, cliquez ici.

À l’intermission, les esprits ont commencé à s’échauffer et les gens à se lever. Ouff, heureusement… car je n’avais aucune envie de devoir me chercher une place assise pour ce show ! La très jolie Kandle a fini par faire son apparition accompagnée de ses musiciens. Un accueil chaleureux de la foule a vite fait de mettre un sourire sur les visages du groupe, qui était visiblement très heureux de jouer à Montréal. La chanteuse a même publié sur son Facebook pour remercier les gens présents « pour la meilleure soirée ever » et dire que ça faisait du bien de voir qu’ils avaient de vrais fans !

(Photo de Kandle sur scène le 16 oct.)
Kandle

La Canadienne de 24 ans n’a pas menti, ce fût un spectacle fort agréable qui n’avait rien d’un essai maladroit de band qui en est à son premier album. The Krooks sont en totale cohésion sur scène alors qu’ils nous entraînent dans de savantes compositions musicales qui accompagnent merveilleusement la voix profonde et envoûtante de Kandle. C’est toutefois Sam Goldberg, de Broken Social Scene entre autres, qui semble être le meneur de bal sur la plupart des pièces et ça n’a rien pour déplaire ! Ses riffs de guitare sont si dominants et ses solos d’une telle intensité, qu’ils volent parfois même la vedette à la jolie robe de la chanteuse. Blagues à part, nous avons eu droit à une solide performance qui a pour seule critique d’avoir été trop courte (peut-être aussi 2-3 fausses notes lors de Not Up to Me, mais je creuse un peu).

J’ai aussi beaucoup aimé l’intro musicale sur le thème de James Bond pour amorcer le concert et le cover de Girl You’ll Be A Woman Soon en rappel pour clôturer cette soirée qui semble avoir passé en un éclair.

Je sais pas pour vous, mais tout ça me donne le goût d’écouter du Neil Diamond et du Broken Social Scene !

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nebojsa Adzic
Blogueur - RREVERB

Avide de nouvelles découvertes musicales, « Neb » est toujours à la recherche du petit groupe dont peu de gens connaissent l’existence. Il vibre au son de plusieurs mélodies au cours de sa journée de sorte qu’il a un besoin constant de partager ses meilleures trouvailles du moment. Bachelier en Communication, rédaction et multimédia, il est un hybride qui s’intéresse au milieu musical sous toutes ses coutures et particulièrement aux liens entre les visuels et la musique. Attendez-vous donc aussi à une dose éclectique de vidéo-clips hors des sentiers battus !