Le succès des Salomé Leclerc et Rosie Valland a visiblement inspiré une nouvelle série d’auteures-compositrices-interprètes à rendre plus original leur folk en misant sur le contraste de la sensibilité des textes et la furie les guitares électriques. On l’entend notamment chez Sarah Toussaint-Léveillé et Laura Babin, que j’ai toutes deux découvertes grâce à la fameuse Liste de Noël de Poulet Neige, édition 2016.

Sur la pièce titre du EP de quatre chansons de Laura Babin, les guitares échevelées prennent le dessus, avant qu’un redoux ne calme le tout. Un morceau aussi passionnant à vivre qu’une tempête en mer. Ça me rappelle une journée mouvementée lors d’un voyage aux Îles-de-la-Madeleine il y a quelques années.

La carte de visite de cette musicienne née à Rimouski s’était ouverte avec un morceau plus sensible, Dans les yeux, où la narratrice suggère à un futur ex-amant d’avouer sans détour sa perte d’intérêt et son départ. Un texte brutal lancé par une douce voix, affirmée. Pas la voix d’une victime. La voix d’une jeune femme décidée à affronter grands vents et marées.

Sur ce EP lancé le 21 novembre 2016 à La Licorne et qu’elle a entrièrement écrit et composé, chanté et joué les guitares, Laura Babin est entourée de Francis Ledoux à la batterie, David Dupaul à la basse. Les deux musiciens ont travaillé les arrangements et co-réalisé l’album avec Babin, en plus de mener l’enregistrement et le mixage. Elle avait lancé le EP « Tranquillement » en 2014.

Question de ne pas fermer de portes, Laura Babin ose un titre bilingue. Musicalement How est intéressante avec son crescendo tout en tension, mais la prononciation de la langue de Shakespeare n’est pas aussi fluide qu’elle pourrait.

Mais ce n’est là qu’un détail. Avec les quatre morceaux de “Water Buffalo”, Laura Babin aura gagné son point d’éveiller notre attention et créé maintenant l’attente d’une oeuvre plus étoffée.

Voici quelques clips récents et plus anciens.

 

À ne pas manquer en concert le 11 février prochain à la salle Claude-Léveillé à Montréal.

laura babin EP

LAURA BABIN
Water Buffalo EP
(561726 Records DK, 2016)

-Genre: indie grunge folk
-Dans le même style que Salomé Leclerc, Sophie Hunger, Rosie Valland

Écoute et achat sur la page BandCamp de l’artiste
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.