Le trio (évidemment) anglais London Grammar connaît un vif succès en Europe durant l’hiver 2014 grâce à « If You Wait », un disque élégant et reposant qui repose sur la magnifique voix de Hannah Reid, douce, mais impériale.

On retrouve des ambiances loungy cool planantes sur les accrocheuses Shyer et la magnifique Hey Now combinés avec le côté plus artistique d’une formation comme Rhye (Stay Awake). Encore dans la vingtaine, Hannah Reid et le guitariste Dan Rothman se sont rencontrés alors qu’ils étaient résidants à l’Université de Nottingham en 2009. Ce serait à la vue d’une photo de la jolie Hannah tenant une guitare que Rothman lui aurait écrit. Un ami du guitariste, Dominic ‘Dot’ Major (claviers, percussions) se joint au duo, qui commence à jouer devant public en 2011.

Après quelques EP et singles, l’album « If You Wait » est lancé en septembre 2013. Il se classera #2 au Royaume-Uni, en Australie et en Écosse, et dans le top 10 en Belgique, France, Irlande, Suisse et Nouvelle-Zélande. Réponse mitigée aux États-Unis où il ne figurera qu’au #91 des palmarès. « If You Wait » aurait été le 5e album le plus vendu en Grande-Bretagne en 2013 avec plus de 350 000 copies.

La playlist ci-dessous présente quelques clips officiels de London Grammar, puis une magnifique reprise de Wicked Games de Chris Isaak (qui leur va comme un gant) et finalement une performance en concert intime d’une demi-heure.

La voix de Reid est tout simplement magique. Sur Wasting My Young Years (leur tout premier simple, qui les a propulsés), elle est impériale tout en demeurant d’une sensibilité à fleur de peau. Par contre, certains morceaux souffrent d’une certaine longueur, comme Sights. Ça ne parait pas lorsque le disque joue en ambiance, mais isolés, ce ne sont pas tous les morceaux qui sont aussi forts que les meilleures (Strong). Ça reste un excellent album.

Le genre de disque qui s’écoute d’une traite (voir carrément en boucle) et qu’on oublie alors qu’il joue. Pourtant, on aime chaque instant. Un peu comme une séance de massothérapie lorsqu’on est stressé, London Grammar fait du bien, au corps et à l’âme.

London Gramar

LONDON GRAMMAR
If You Wait
(Metal & Dust / Columbia / Sony, 2013)

-Genre: pop ambiant lounge cool
-Dans le même esprit que Rhye, Florence + the Machine, Portishead

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.