Plusieurs chanteuses à belle voix ont décidé d’investir du temps et de la créativité dans les nombreuses options d’effets de voix qui existent aujourd’hui. Et pas seulement dans l’insupportable autotune qu’on a beaucoup trop entendu. Lydia Ainsworth se rapproche plus des essais originaux que font Björk, tUnE-yArDs ou Émilie Simon (au début de sa carrière) ou Krista Muir au niveau local.

La douce musique de cette musicienne originaire de Toronto se trouve ainsi teintée de bidouillages qui se mêlent habilement aux cordes (White Shadows), mettant en valeur sa voix soyeuse. Y a-t-il de l’influence de Kate Bush dans son œuvre? Oui, très certainement. En plus moderne. Peut-être une dose de Lykke Li (pour l’électro de Malachite – voir le clip ci-dessous), de Florence + the Machine (pour le côté lyrique de Candle).

Lydia Ainsworth a probablement aussi écouté les albums de Tori Amos en boucle puisqu’on y retrouve cette même intensité, cette même passion à livrer un message émotionnellement grave avec une voix cristalline. Dans les moments les plus rythmés, la chanteuse et compositrice s’inscrit dans la même mouvance que les Austra (Take Your Face Off), St. Vincent et Feist. Elle n’a peut-être pas les talents guitaristiques ni mélodiques des deux dernières, mais s’en sort quand même bien avec cet album, son tout premier album en carrière. Les chansons aux ambiances envoutantes, comme Moonstone, sont à mon avis les plus réussies (sauf pour ce passage avec voix de Mickey Mouse robotisé, qui gâche tout à la fin).

photo: Carl Pocket

photo: Carl Pocket

Lydia Ainsworth a étudié la musique à l’Université McGill à Montréal ainsi qu’à la New York University. Elle a été influencée par la musique de Philip Glass (dont elle s’est inspirée pour une pièce pour 50 musiciens) et étudié avec Joan La Barbara qui a chanté sur des œuvres de John Cage, Steve Reich et Judy Chicago. Elle habite Brooklyn aujourd’hui. Le réputé magazine Pitchfork lui a voué un long article dans ses pages.

LydiaAinsworth_right-from-real

LYDIA AINSWORTH
Right From Real
(Arbutus Records, 2014)

-Genre: electro vocal original
-Dans la même lignée qu’Austra, Lykke Li, Owen Pallett

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers le channel YouTube du label Arbutus Records

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.