Chapeau noir, lunettes noires, veston et pantalons de cuir noirs. Mais souliers à talons et grosse guitare Gretsch rouges. Melody Gardot attaque la soirée avec un angle presque rock avec Same to You, de son dernier (et fantastique) album “Currency of Man” paru l’an dernier (notre critique ici). Le saxo Irwin Hall Jr et le trompettiste Shareef Clayton sont en feu, la soirée est lancée!

Quinze minutes plus tard, la délicate chanteuse fera un virage à 180 degrés et nous plongera dans une ambiance de late night jazz vaporeux à souhait, un peu plus à l’image de ses premiers albums (délicieux, mais dans un genre beaucoup plus ambiant).  Visiblement plus à l’aise derrière le piano, l’Américaine qui s’exprime dans un français impeccable, nous a ensuite fait savourer sa magnifique voix, apprécié les modulations et les mélodies (sans jeu de mots…) qu’elle maîtrise. Un délice à écouter!

MELODY GARDOT jazz 2016 2

(Photo: Denis Alix FIJM)

Gardot laisse beaucoup de place à ses musiciens, dont le saxophoniste Hall, le trompettiste Clayton et le contrebassiste Sam Minaie qui s’est fait plaisir (à nous aussi!) d’un long solo très mélodique, en dansant presque avec son gros instrument. Les deux cuivres étaient des musiciens hors pair. La maîtrise des sonorités, des différentes sourdines de la trompette et un brin de spectaculaire: Hall s’est élancé sur deux saxophones en même temps, créant une texture sonore vraiment spéciale!

MELODY GARDOT jazz 2016 3

(Photo: Denis Alix, FIJM)

La sympathique artiste a été aussi généreuse avec le public qu’elle le fut avec ses musiciens: elle raconte des anecdotes, blague avec ses musiciens, ne joue pas la diva pour deux sous. Elle rit de bon cœur lorsqu’un micro fait défaut, et passe de façon agréable cette situation qui embête souvent les musiciens. Ce n’est pas un peu de pop-corn dans son micro qui va la rendre de mauvaise humeur ni l’empêcher de chanter magnifiquement. (Le pop-corn a été réglé rapidement, il n’y avait pas de quoi s’énerver).

Une soirée parfaite avec une grande chanteuse jazz.

MELODY GARDOT, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place-des-Arts, le jeudi 30 juin 2016, dans le cadre du Festival international de Jazz de Montréal.

Consultez tous nos articles sur le Festival de Jazz ici

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.