Le trio composé de Jérôme Beaulieu au piano, du batteur William Côté et du contrebassiste Philippe Leduc s’appelle maintenant Misc. Peut-être pour illustrer davantage que la musique de ces trois diplômés de l’Université de Montréal est la combinaison de leurs talents. On avait beaucoup aimé leur prestation au FIJM en 2014.

Leur premier album sous le nom Misc en est un extrêmement agréable, rythmé mais cool. Hyper accessible pour le néophyte, mais solide pour le connaisseur: la pièce Unlucky en est un parfait exemple. Un petit bijou pour sa mélodie et son ambiance tout en douceur, avec un beat pourtant bien présent. Vers le dernier tiers du morceau, les trois jeunes Québécois s’animent et suivent les impros de Beaulieu au piano. Les gars viennent doucement reposer les dernières notes de ces huit minutes, tout en délicatesse.

En voici quelques extraits.

 

Cet album de six morceaux – dont plusieurs dépassent les six minutes – est un merveilleux moment musical. Assez original, il débute par La fin. Ce morceau de plus de huit minutes donne le ton: la batterie est riche de différentes sonorités originales, le piano provoque et relâche certaines tensions alors que la contrebasse, plus discrète, fait parfaitement le pont entre l’harmonie et la rythmique.

On y savoure toutes sortes de beaux moments, un peu comme lorsqu’on observe une rivière couler: il y a des moments d’action comme s’il y avait des rapides, et des moments d’accalmie. Les deux états, et tout ce qui se trouve entre les deux, sont savoureux, pour différentes raisons.

Un disque que les amateurs de jazz apprécieront, mais que le plus amateur des mélomanes pourrait écouter pour apprendre à aimer le jazz. Une magnifique porte d’entrée, à la fois classique et moderne.

Voici un extrait de leur bio sur le site du FIJM : Le jeune Trio Jérôme Beaulieu se démarque rapidement en remportant lors de la même année le concours montréalais Jazz en Rafale et le Grand Prix du Festi-Jazz de Rimouski. Un premier opus, intitulé « L’Homme sur la lune » est lancé au printemps 2012 et se retrouve en nomination aux prix Opus pour l’album jazz de l’année. L’année suivante, le trio lance « Chercher l’Équilibre », récompensé au Gala de l’ADISQ 2014 par le Félix de l’album de l’année en catégorie jazz création. Nommée Révélation Jazz 2013-2014 par Radio-Canada.

En plus de l’album, on aura le plaisir d’apprécier Misc sur la scène de l’Astral, le samedi 2 juillet 2016 à 18 heures, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal 2016. Billets ici.

misc cd jazz 2016
MISC
Misc
(Bonsound, 2016)

-Genre: jazz

Lien vers l’achat en ligne sur le site du label
Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Tous nos articles sur le Festival de Jazz sont ici.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.