Parmi les nouveautés québécoises sur disque, l’un des bands les plus intéressants notons PARLOVR et leur plus récent opus « Kooksoul » lancé aujourd’hui. Ce band qu’on peut qualifier de « Malajube anglophone » étant donné leurs similitudes musicales (voix haut perchée, mélodies bonbon, mur de guitares, claviers mélodiques, influence prog ici et là dans la structure parfois complexe), vient de lancer un solide album qui se compare avantageusement à ce que font les Clap Your Hands Say Yeah et autres Yeasayer de ce monde.

Les trois gars se sont rencontrés en 2006 et jouaient jadis sur des instruments assez cheap merci : une guitare achetée chez K-Mart, un drum kit à deux morceaux et un clavier « with a mind of its own » lit-on sur leurs notes biographiques. Le group est composé de Jeremy MacCuish (percussions), Alex Cooper (chant, claviers, guitare) et Louis David Jackson (chant, guitare).

S’il y a une justice en ce bas monde de l’industrie musicale, le prochain buzz « from Montreal » sera signé Parlovr (prononcez ParLover). Je les imagine (et leur souhaite) une première partie des concerts d’Arcade Fire, The Dodos ou encore Vampire Weekend, pour ne nommer que trois qui attirent de bonnes foules pas mal partout où ils se produisent. Ça ferait une super soirée!

En attendant, on savoure leur second album (ils ont aussi un EP) quand on a envie de rock indie intelligent tout en restant archi-mélodique, ou qu’on a besoin d’un coup de pied dans le derrière: des pièces comme Now That You’re Gone infusent une bonne dose d’énergie. Un album qu’on apprécie davantage à chaque écoute.

Cliquez ici pour écouter un extrait de leur plus récent opus, et voyez ci-dessous le clip de Pen to the Paper, datant de 2010.

Autres infos sur le site MySpace du groupe

Parlovr

PARLOVR
Kooksoul
(Dine Alone Music, 2012)
Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers le channel YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.