Quel merveilleux sentiment de découvrir un album qui allume les papilles musicales, qui secoue les neurones, qui donne envie de courir dans les rues ! Parts & Labor a du punch, de la hargne, du mordant !

Peu importe votre état normal (comme dit la pub), le rock enjoué, mais pourtant complexe de Parts & Labor agira comme trois espressos dans votre journée. Les rythmes sont nerveux (A Thousand Roads) et les mélodies fortes, à la fois accrocheuses et sophistiquées (Road). On n’avait pas entendu cette énergie contagieuse depuis Muse, Six.By Seven et les premiers albums de R.E.M. Le ton du chant de Dan Friel rappelle d’ailleurs parfois celui du jeune Michael Stipe, à l’époque où sa voix était encore ensevelie sous les guitares et les effets, bien avant les hits (Pure Annihilation).

Les gars de Parts & Labor ont le talent musical pour bien contrôler leurs poussées créatives. Les guitares de Friel semblent parfois créer du chaos, mais lorsqu’on découvre mieux les 12 pièces de leur plus récent opus après quelques écoutes, on se rend compte que tout est bien calculé. Les couches de guitares créent un effet hypnotique qui, combiné aux motifs en boucle du batteur Joe Wong ont l’effet de garder l’auditeur dans cette zone où son oreille est complètement prisonnière de chaque élément des morceaux (Skin and Bones). Quand la musique frise le métal (comme sur Bring White), le chant mélodieux, mais volontairement laissé lointain dans le mix, ramène un côté indie garage rock fort plaisant. Des pièces comme Hurricane ou Rest sont de purs joyaux de rock énergique comme on les aime : forts, mais mélodiques.

« Constant Future » est le 5e album de ce trio basé à Brooklyn (on ne compte plus les excellents musiciens basés dans ce secteur de New York !) formé autour de B.J. Warshaw (basse) et Dan Friel dès 2002, les quatre plus récents sortant sur l’étiquette Jagjaguwar. Le trio a connu plusieurs batteurs, dont l’actuel, Joe Wong, présent depuis 2007.

 

Parts and Labor constant future

PARTS & LABOR
Constant Future
(Jagjaguwar, 2011)

– Genre: Indie rock
– Dans le même genre que: Interpol, Space Needle, Oneida

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.