Le plaisir des festivals est intimement lié au plaisir de la découverte. Quelle expérience spéciale de se sentir bouche bée devant la performance d’un ou une artiste qui nous ébahi, alors qu’on ne s’attendait à rien, simplement parce que l’on ne le ou la connaissait pas. J’appelle ça de « la vie améliorée ». On se baladait dans le Quartier des spectacles ou on arrive tôt pour attraper la première partie d’un concert s’un artiste qu’on souhaitait voir, et OUF, on est soudainement estomaqué(e) devant l’art d’un musicien qui a su taper dans le mille. J’adore quand ça m’arrive. Et c’est souvent quand je ne le cherche pas que ça m’arrive. Je te le souhaite, alors que la saison des festivals s’amorce en grande.

Voici quelques surprises potentielles, à ces 29e FrancoFolies de Montréal qui se déroulent du 8 au 18 juin 2017.

SARAH TOUSSAINT-LÉVEILLÉ

Dans les pas de Salomé Leclerc, on retrouve cette excellente auteure-compositrice-interprète au talent mélodique hors pair. À découvrir si vous n’êtes pas déjà un fan (comme moi!).
Mercredi 14 juin, en premi;ere partie de Catherine Major à la 5e salle de la PDA, 20 h 30.

 

PAUPIERE

Un trio électro pop assez sombre et mystérieux qui s’est fait remarqué dans les derniers mois.
À la Zone Coors Light, le mercredi 15 juin, à 17 heures (gratuit)

 

ALBIN DE LA SIMONE

Si vous êtes un assidû de RREVERB, vous connaissez cet élégant et sympathique artiste français. Pour les autres, on vous le recommande chaleureusement si vous appréciez les plumes intelligentes, sensibles, et qui – surtout – ne se prennent pas au sérieux!
À la 5e salle de la PDA avec Saratoga (excellents eux aussi), le mercredi 15 juin, 20 h 30

 

FUUDGE

Un band rock qui brasse et dont les vers sont solides. Dans le même créneau que Rouge Pompier, une coche plus indé.

 

MON DOUX SAIGNEUR

Un folk dépouillé, lo-fi, un peu comme Tire le coyote, ou Avec pas d’casque.
Vendredi 9 juin, 22 heures sur la scène SiriusXM (gratuit)

 

TIM DUP

Issue de la vague hip-hop electro franco post-Fauve, Tim Dup combine spleen urbain aux rythmes vaguement entraînants.
En première partie du concert du cinglé de Katerine, Théâtre Maisonneuve, vendredi 9 juin, 20 h, et le lendemain à la Zone Coors Light à 19 h (gratuit)

 

ZEN BAMBOO

Un nouveau band rock, quelque part entre Pandaléon en plus rock et Jean Leloup, en plus macabre!
Sur la scène Ford, le samedi 10 juin, à 23 h. (gratuit)

 

BAPTISTE W. HAMON

Il chante du folk à l’ancienne, comme Bob Dylan ou Woody Gutherie avec authenticité et simplicité. Le genre de gars qui va au fond des choses.
Le lundi 12 juin, à 17 heures, à la zone Coors Light et le lendemain sur la scène Sirius XM à 20 h (gratuit)

 

MARVIN JOUNO

Ce n’est pas que quelques titres et quelques clips que ce Breton aux vers élégants nous offre mais carrément un court-métrage conceptuel! Impressionnant!
Le lundi 12 juin, à 17 heures, à la zone Coors Light et le lendemain sur la scène Sirius XM à 22 h (gratuit)

 

DELPHINE COUTANT

Avec une belle élégance, le mot juste et un immense sourire, Delphine Coutant est une violoniste de formation qui roule sa bosse dans la chanson depuis 2002. Multi-instrumentiste et comédienne, elle s’est fait remarquer avec son dernier opus, le mystérieux « La nuit philharmonique ».
En programme triple avec Ingrid St-Pierre et Fanny Bloom à la 5e salle de la PDA, le samedi 10 juin, 20 h 30

 

TÉMÉ TAN

Il a l’air de vouloir nous faire danser comme Stromae, mais en creusant un peu plus, c’est à Amadou & Mariam qu’il faut penser avec sa pop africaine moderne made in Kinshasa.
À la Zone Coors Light, le vendredi 9 à 19 h, puis sur la scène Sirius XM le lendemain à 20 h (gratuit)

 

GUSTAFSON

S’il faut se baser sur ce clip violent et absurde à la fois, on ne sait pas que penser de Gustafson… surtout avec un morceau tragique et sexy à la fois.
Sur la scène Sirius XM, le lundi 12 juin, à 20 heures (gratuit)

 

LA GALE

Elle n’a pas choisi un nom doux… et ça colle bien à sa verve et à ses flows qui collent à la peau!
Sur la scène Urbaine, le lundi 12 juin, à 21 heures. (grauit)

 

PONTEIX

Rock moderne avec moult effets, un groove pas possible, tout en retenue. Voilà Ponteix!

 

MAT VÉZIO

Il a été comédien. Il a été batteur. Maintenant il chante des chansons douces avec sa guitare sèche. Critique de son dernier opus ici!
Dimanche 11 juin sur la scène SiriusXM, à 22 h (gratuit)

 

BENGALE

De la pop bien léchée, sauce 80… mais avec un humour absurde!
Sur la scène SiriusXM, le mercredi 14 juin, à 20 h (gratuit)

 

LAURA LEFEBVRE

OK, il y en a plusieurs des folk-sing-eure qui charment par leur douce vulnérabilité, de Salomé Leclerc à Ingrid St-Pierre, en passant par Sara Toussignant-Léveillé. Laura Lefebvre a pourtant ce petit quelque chose qui fait tendre l’oreille jusqu’au bout.
En première partie de Yann Perreau, à la 5e salle de la PDA, le vendredi 9 juin, 20 h 30

 

LOUD

Jadis avec Loud Lary Adjust, le rappeur Loud fait son chemin seul, et mène la vie dont il a rêvé!
Samedi 10 juin, à la scène urbaine, 23 h. (gratuit)

Nos autres articles sur les FrancoFolies sont ici!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.