J’ai tardé à vous parler du dernier opus BlackRadio du brillant pianiste texan Robert Glasper pour la simple raison que je ne sais trop quoi en penser. L’ayant manqué au Festival International de Jazz de Montréal il y a quelques années alors qu’il présentait sa musique avec différents ensembles, j’avais hâte d’enfin écouter ce que cette vedette du jazz d’aujourd’hui allait proposer.

« BlackRadio », paru sur le réputé label Blue Note, est un disque très soul qui compte une panoplie d’invités pas nécessairement issus de l’univers jazz : Erykah Badu, Mos Def, Bilal, Meshell Ndegeocello, Lupe Fiasco, Lalah Hathaway, Shafiq Husayn (Sa-Ra), KING, Ledisi, Chrisette Michele, Musiq Soulchild, et Stokley Williams (Mint Condition).

Dès le premier morceau, Lift Off, c’est une voix masculine à la Barry White qui envahi nos oreilles. Surprenant. Suit Afro Blue, un morceau très lounge… Certes, la musique qui accompagne ces chanteurs est jazzy, mais tellement teintée de r’n’b qu’on est un peu désorienté par la direction musicale (Gonna Be Alright). Sur Always Shine, c’est un rappeur qui prend une large place.

 

Ses reprises de David Bowie (Letter to Hermione, datant de 1969) et Nirvana (oui, le célèbre Smells Like Teen Spirit) sont audacieuses, mais au final assez décevantes. La première devient un air romantique sirupeux qui conserve l’amertume originale dans la voix de Bilal, alors que la seconde est une version minimaliste de l’hymne grunge, chanté en voix de robot par Casey Benjamin, supporté par un piano et une batterie qui font grimper l’intensité graduellement… Pas sûr. Peut-être que sans le vocoder, ça aurait mieux passé. Dans ce clip live, la voix est omise et c’est à mon avis franchement meilleur.

Finalement, ce sont peut-être plus les fans d’Erykah Badu et de Guru que ceux de Herbie Hancock qui sont visés par cet opus de M. Glasper. Ce n’est pas plus mal, ça groove bien, mais c’est un peu surprenant. De ce que je vois sur Youtube, je crois que je vais préférer le Glasper en concert de celui sur disque.

ROBERT GLASPER
Black Radio
(Blue Note, 2012)

-Genre: jazz moderne, à la sauce hip hop
-Si vous aimez Erykah Badu, Bilal

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers le channel YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.