The Rural Alberta Advantage était au Cabaret du Mile-End hier soir, dans le cadre du festival Pop Montréal, et venait nous présenter son album à paraître le 30 septembre prochain (que j’ai déjà reçu par la poste, HA!) “Mended with Gold”.

Enchaînant nouvelles pièces et morceaux de ses deux précédents albums, le trio torontois semblait très content d’être sur une scène de Montréal, qu’il n’avait pas visitée depuis au moins un an. Les nouvelles chansons ne révolutionnent pas le genre du groupe: musique toujours aussi nerveuse, choeurs accrocheurs aux refrains, claviers mélodiques sur beats rapides.

J’avais d’ailleurs une place de choix derrière le drummer Paul Banwatt, et j’ai pu observer de près son jeu complexe, alors qu’il semble essayer de battre un record pour insérer le plus de coups de baguettes à chaque temps. Il est impressionnant à voir jouer, vraiment.

J’avoue pogner de quoi au coeur à chaque fois que j’entends une foule chanter à l’unisson la magnifique Frank AB, véritable classique, d’un des groupes que je pourrais qualifier comme l’un des “secrets le mieux gardé du rock canadien”. Il n’en tient donc qu’à vous de révéler le secret, parce que sincèrement, ça ferait profiter plus d’un mélomane si je me fie à la foule complètement survoltée du Cabaret du Mile-End (qui était “sold-out”) hier soir.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nadine Mathurin
Blogueuse - RREVERB
Google+

Depuis qu’elle a vécu son premier mosh-pit au Edgefest 97 à l’âge de 14 ans, Nadine n’a jamais cessé d’agrandir et d’approfondir sa culture musicale. Fervente passionnée d’indie rock, elle parcourt souvent plusieurs centaines de kilomètres pour voir LE band en spectacle. Bien qu’elle soit toujours à la recherche des dernières nouveautés musicales, il ne lui est pas rare de remettre un bon vieux classique sur sa table tournante le dimanche après-midi. C’est peut-être pourquoi, ironiquement ou sérieusement, Nadine porte fièrement un coat Sgt. Pepper sur sa photo de bio.