Secret Sun (le duo montréalais formé par Anne-Marie Campbell et Simon Landry) était de passage hier au bar Ritz P.D.B. Au programme, les pièces éthérées et vaporeuses de son premier album Cold Coast, paru le 30 Septembre 2014, et une ambiance envoûtante.

Secret Sun entame le spectacle avec une version “mellow” de l’excellente “Feather”. Transie par le clavier et le piano qui se joignent au beat drum, la magie de Secret Sun opère. Anne-Marie salue son public et des percussions plus présentes suivent. Un problème technique coupe malheureusement l’élan et le duo se voit obligé de faire une petite pause. Secret Sun revient ensuite nous plonger à nouveau dans son électropop crépusculaire. Les synthés 80s nocturnes entremêlés à la voix d’Anne-Marie toujours aussi profonde, grave et lumineuse, nous transportent tranquillement dans leur univers mélancolique et hypnotique. Selon mon compagnon de show, leur son est “détermino-mélancolique”, puisqu’on a autant de se reccueillir, que de partir à l’aventure.

C’est d’ailleurs cette même ambiance qui se dégage de l’album, produit par Sébastien Blais-Montpetit (Radio Radio) et François Lafontaine (Karkwa). Cold Coast est riche en textures et brouille brillamment les pistes et les genres, créant cette atmosphère bien particulière, à la fois vaporeuse et sensuelle. Sympathique, Anne-Marie adresse parfois la parole au public entre les chansons, naturelle et charmante, nous aidant à sortir un peu de nos têtes. On se laisse tout simplement porter et submerger par le son captivant de Secret Sun, que ce soit en prêtant l’oreille dans le confort de son salon ou dans une salle de spectacle, c’est l’effet d’ensorcellement de Secret Sun.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Vanessa Hauguel
Blogueuse - RREVERB
Google+

Née à Montréal au milieu des années 80 (entre une chanson de George Michael et de Foreigner), Vanessa Hauguel se passionne pour la musique depuis qu'elle est tombée amoureuse de David Bowie et de Prince à 9 ans. Assoiffée de nouveaux artistes, elle aime aussi revisiter les oeuvres des artistes plus établis. Ayant un faible pour le rock indépendant, le classique, le folk, le New-Wave, et tout ce qui sort de l'ordinaire, elle vous invite à pourchasser le meilleur de la musique (en vous dictant ses états d'âmes au passage).