C’est dans un état complètement second (je suis en décalage horaire) que je m’en allais assister au spectacle de The Notwist ce mercredi soir à la SAT à Montréal. Le groupe allemand est venu présenter son plus récent album, “Close to the Glass”, paru en février dernier.

J’étais curieuse d’entendre les arrangements de l’album en live, celui-ci étant très électro, à la limite entre la chanson et juste “des sons juxtaposés les uns sur les autres”. Bref, le quintette se la jouerait-il plus organique, troquant certains sons pour des mélodies effectuées par des guitares, par exemple?

Je dois dire que j’ai bien apprécié leur dernier opus, posé, j’oserais dire songé, avec des accents pop très accrocheurs (allô la chanson 7-Hour-Drive!). Donc j’avais hâte d’entendre ça!…

Les voici, en mars dernier:

 

Et pis non. BAM! The Notwist allait se produire à 23h30. De 23h30 à 1h30. Un mercredi. Soyons raisonnables. Juste un peu, légèrement raisonnables, un mercredi. À en voir certains commentaires sur la page Facebook de l’événement, je n’aurai pas été seule à ne pas honorer mon billet à 25$.

Mais soyons raisonnables. Un mercredi. Juste un peu. Dormons à la place.

 

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nadine Mathurin
Blogueuse - RREVERB
Google+

Depuis qu’elle a vécu son premier mosh-pit au Edgefest 97 à l’âge de 14 ans, Nadine n’a jamais cessé d’agrandir et d’approfondir sa culture musicale. Fervente passionnée d’indie rock, elle parcourt souvent plusieurs centaines de kilomètres pour voir LE band en spectacle.

Bien qu’elle soit toujours à la recherche des dernières nouveautés musicales, il ne lui est pas rare de remettre un bon vieux classique sur sa table tournante le dimanche après-midi. C’est peut-être pourquoi, ironiquement ou sérieusement, Nadine porte fièrement un coat Sgt. Pepper sur sa photo de bio.