L’année 2015 en musique, pour moi, a été extraordinaire. Je suis retombé en amour avec le hip-hop et le rap avec l’album de Kendrick Lamar, “SremmLife” de Rae Sremmurd et les collaborations de McCartney avec Kanye West. J’ai succombé avec plaisir au retour d’Adele – plaignez-vous tant que vous voulez qu’on entende trop Hello, c’est un chef d’œuvre! J’ai pleuré avec Sufjan Stevens en écoutant son meilleur album depuis “Illinoise”.

 

J’suis tombé follement amoureux de Leon Bridges – non, mais, vraiment, est-il célibataire? J’ai souri avec fierté en voyant les non-admirateurs de Dylan tomber en amour avec son album hommage à Sinatra. J’ai fait des découvertes d’artistes montréalais qui m’ont complètement séduit : Crackers and Jam, Life on Land, Espialist, David Wilkenfeld, Ian Hanchet, Mise Johns, The Rising Few et plusieurs autres.

 

Mais, au risque de faire un peu d’autopromotion, l’année 2015 a été l’année glorieuse de mon album « YOU » et son lancement au Festival Folk de Montréal, le 20 juin dernier. Cet album m’a permis de me promener un peu partout en province (avec des plans pour quelques dates ailleurs au Canada dans les mois prochains) et rencontrer des musiciens et des passionnés de musique de toutes sortes de différentes sphères.

Avec Brandon Cummings et Zaman Naimi-Roy (Zebrat, Matt Stern) à la réalisation et Ryan Morey (Arcade Fire, Half Moon Run) au matriçage, l’enregistrement de l’album m’a permis de travailler avec plus de 32 musiciens invités dont Jasmine Bleile des Ladies of the Canyon et Brad Albetta (bassiste pour Martha Wainwright et Rufus Wainwright).

 

Sur la photo du haut: Tommy Routhier, Rachel Diabo, Max Comeau, Sebastien Delporte Bouchard, Félix Tellier Pouliot, Antoine Racine-Gingras – The Imaginary Lovers.

Avec des plans déjà en branle pour l’enregistrement d’un nouvel EP, on peut dire que les choses roulent! Une chose que je me suis promise : peu importe ce que devient ma carrière musicale, ma passion et ma faim pour la musique ne s’arrêteront jamais. Il n’y a, après tout, rien de plus beau et plus puissant au monde.

Voici mon top 10 albums de 2015.

1. How To Pimp a Butterfly – Kendrick Lamar

 

2. The Embers of Time – Josh Rouse

 

3. Carrie & Lowell – Sufjan Stevens

 

4. Coming Home – Leon Bridges

 

5. The Beyond / Where The Giants Roam – Thundercat

 

6. So There- Ben Folds

 

7. Sound & Color – Alabama Shakes

 

8. 25 – Adele

 

9. King of the Normies – Crackers and Jam

 

10. Shadows in the Night – Bob Dylan

 
pssst, pour consulter notre “best of” de 2015 chez RREVERB, clique ici!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Max Comeau
Blogueur - RREVERB

Intensely passionate about music, Max is in constant search for new sounds yet he never tires of his idols whom he calls his “Pillars”. A musician himself, he released, as singer-songwriter, an album with The Calm in 2007 and, this past June 2015, released his first solo album, “You”. Max has also written a few plays and adaptations which he staged with his theater troupe in the early 2000s. He is thrilled to be part of the RREVERB team to further explore the great classics, as well as the newer classics-to-be, whether ‘en français’ or in English.