La fin de l’année est arrivée et les collaborateurs de RREVERB s’expriment! Voici les meilleurs moments en chanson de 2015, selon l’unique Nadine Mathurin!

10. ARCADE FIRE – Get Right

Pas trop loin de “Reflektor”, mais quand même plus près de “The Suburbs”, le riff de guitare de Get Right accompagnerait superbement un film de Quentin Tarantino.

 

9. HOT CHIP – Need You Now

Il fait froid, tu veux rentrer plus vite chez toi? Mets ça dans tes écouteurs! La marche sera rapide, le pied sera dansant, et tu te surprendras à crier des “I Need You Now!!” à des inconnus.

 

8. THE VACCINES – Dream Lover

Leur album sorti en juin “English Graffiti” reste assez ordinaire, mais cette chanson au refrain ultra-accrocheur full mélo et aux guitares lourdes a joué souvent dans mon iPod. Pis bientôt dans le tien, si elle n’y jouait pas encore.

 

7. VIET CONG – Silhouettes

Superbe représentation de l’ensemble de l’album: vif, agressif, sec, avec des changements de rythmes et de tons et une voix se rapprochant de celle de Ian Curtis. Je vous ai dit que j’aimais beaucoup, beaucoup (feu-nom) Viet Cong?

 

6. FATHER JOHN MISTY – Blank Space

De loin la meilleure reprise de l’année, devant tout l’album reprise de Ryan Adams. À la manière de Lou Reed, Father John Misty chante ces paroles insipides et c’est là, dans la beauté de l’ironie et du deuxième degré, que la chanson devient enfin bonne.

 

5. BLUR – Go Out

Go Out ne pourrait être plus Blur: guitare expérimentale, ligne de bass hyper catchy, hook efficace, refrain qui crache et qui se chante à merveille, et un soupçon d’insolence dans la voix d’Albarn. La chanson ouvrait (à merveille!) la série de concerts de Blur et donnait exactement le ton à la soirée: le public était invité à chanter avec Damon : «To the local, To the loh oh oh, I go out!!», ce qu’on a fait… pour tout le restant du show!

 

4. SON LUX – Now I Want

C’est probablement la chanson la plus intense et la plus accrocheuse de l’album. Avec… à peu près pas de musique en plus. Du beat et des harmonies. Que demander de plus? Un peu de keyboards à la fin.

Je mets n’importe qui au défi de ne pas avoir envie de chanter “NOW I WANT TO BE FREEEEE!!!”

 

En prime: Son Lux avec un full band chez NPR, c’est du bonbon. (La chanson Now I Want à 5min30, si vous voulez comparer.)

 

3. TAME IMPALA – Let it Happen

“Oh mon Dieu, Tame Impala ne fait plus dans le rock psychédélique?!” C’est plus compliqué que ça. La fougue dans la musique est encore là, le rythme de la batterie flirte juste maintenant avec celui des synthétiseurs, le rock laisse juste plus de place à du rock dansant… Mais le band n’a pas changé. Il a évolué, comme tous bands dont on souhaite la continuité.

Pis il faut du guts en esti pour sortir comme premier extrait une chanson (de 8 minutes!!!) aussi décalée de son précédent album. RESPECT.

 

2. BECK – Dreams

Non mais quelle chanson! Mélodieuse, chantante, dansante, légère. Beck est clairement l’un des artistes les plus prolifiques et constants de sa génération, n’en déplaise à Kanye West. Définitivement le hit de l’été.

 

1. COURTNEY BARNETT – Pedestrian at Best

L’affaire la plus sale entendue en show cette année. Fuck que c’était raw. Cette chanson est un mix de monologue ironique et de riff de feu, remettant le grunge de 1993 à l’avant-plan, mélangeant les meilleurs morceaux des Breeders, de Nirvana et de Pavement. Du grand art. De la grande et bonne chanson.

 
pssst, pour consulter notre “best of” de 2015 chez RREVERB, clique ici!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nadine Mathurin
Blogueuse - RREVERB
Google+

Depuis qu’elle a vécu son premier mosh-pit au Edgefest 97 à l’âge de 14 ans, Nadine n’a jamais cessé d’agrandir et d’approfondir sa culture musicale. Fervente passionnée d’indie rock, elle parcourt souvent plusieurs centaines de kilomètres pour voir LE band en spectacle. Bien qu’elle soit toujours à la recherche des dernières nouveautés musicales, il ne lui est pas rare de remettre un bon vieux classique sur sa table tournante le dimanche après-midi. C’est peut-être pourquoi, ironiquement ou sérieusement, Nadine porte fièrement un coat Sgt. Pepper sur sa photo de bio.