La sensation montréalaise TOPS était de passage au Ritz P.D.B hier soir, bien à point pour célébrer la première journée du printemps. C’est dans une ambiance insouciante et festive, à l’image de la musique du groupe, que TOPS a livré un show dans un Ritz en mode party.

Les morceaux tels que Shy, Change of Heart et Way to be Loved ont bien évidemment capté l’attention et fait danser le Ritz (et même crier certains), tel qu’on pouvait s’y attendre. Avec des allers-retours entre ces pièces dansantes et d’autres plus calmes, comme Outside, le spectacle reflétait avec justesse la douce désinvolture qui se dégage de l’album «Picture You Staring». La voix de Jane Penny, outre quelques soubresauts d’intensité, était aussi délicate et enjôleuse que sur disque, au bonheur de tous.

Si le public semblait toutefois dissipé, ce n’était sans doute pas par manque d’intérêt, mais plutôt par envie de légèreté; Montréal semblait sortir de sa phase d’hibernation et ne plus pouvoir se contenir. La soirée était donc à l’image de TOPS, assurément juvénile et décontractée. Avec leur pop doucereuse et colorée, quelques spectateurs qui semblaient sortir d’un film de John Hughes, le show était finalement tout indiqué pour fêter la fin de l’hiver et souligner l’annonce de plus beaux jours.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Vanessa Hauguel
Blogueuse - RREVERB
Google+

Née à Montréal au milieu des années 80 (entre une chanson de
George Michael et de Foreigner), Vanessa Hauguel se passionne pour la musique depuis qu’elle est tombée amoureuse de David Bowie et de Prince à 9 ans. Assoiffée de nouveaux artistes, elle aime aussi revisiter les oeuvres des artistes plus établis. Ayant un faible pour le rock indépendant, le classique, le folk, le New-Wave, et tout ce qui sort de l’ordinaire, elle vous invite à pourchasser le meilleur de la musique (en vous dictant ses états d’âmes au passage).