L’excellent duo Whitehorse, composé du guitariste Luke Doucet et de Melissa McClelland, deux auteurs-compositeurs-interprètes de talent chacun de leur côté depuis des années, s’élance en français, une première pour tous les deux.

Le résultat est intéressant. Musicalement, c’est aussi fort et toujours aussi bien fait que les disques précédents (du duo ou de Doucet en solo). Il faut savoir que le guitariste est un aficionado de musique et un collectionneur de guitares haut de gamme. Il est pointilleux et soigné, des qualités qui ne le quittent pas d’un disque à l’autre.

Au niveau du chant, leur accent est — à mon goût — charmant. Aucune erreur de français n’a été notée durant ces six chansons folk rock. Aucun reproche à ce niveau. Il faut dire qu’on est vite happés par le charme qui se dégage de ce duo, couple dans la vie, de cowboys rouquins. Ils chantent tous les deux très bien ensemble et semblent avoir trouvé un filon intéressant en unissant leurs carrières musicales, en espérant que l’union fasse la force.

Voici quelques-unes des belles chansons (en français et en anglais) de ce sympathique couple de talentueux musiciens.


Un agréable moment de folk rock solide, cette fois-ci en français, par des musiciens expérimentés et passionnés.

Whitehorse existe depuis 2011. Luke Doucet et Melissa McClelland sont mariés depuis 2006 et habitent Hamilton. Ils ont chacun enregistré plusieurs albums en solo, avant de fonder Whitehorse.
L’an dernier, ils ont publié le très bel album « The Fate of the World Depends on This Kiss » dont je vous parlais sur le blogue d’enMusique.ca, et qui s’est retrouvé sur la « short list » des finalistes au prix Polaris en 2013. Ils ont lancé « Éphémère sans repère » au Verre Bouteille, le 9 avril 2014.

whitehorse-ephemere-sans-repere-EP

WHITEHORSE
Éphémère sans repère (EP)
(Six Shooter, 2014)

– Genre: folk rock
– Dans la même veine que le duo Andrea Lindsay / Luc de la Rochellière

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.