La première chose qui frappe chez Antony, c’est sa voix, tout à fait particulière : haut perchée, tremblante, émotive, sensuelle. Imaginez un mélange des voix d’éric Cormier (Ily Morgane), Rufus Wainwright, M et Aaron Neville (tous de très bons chanteurs)… La seconde chose qui se remarque est le propos d’Antony : le gars semble se poser de sérieuses questions sur son identité. Ce deuxième album tout en douceur et en subtilité est parsemé de phrases étonnantes comme : « One day I’ll gros up and be a beautiful woman / But today I am a child / But today I am a boy ».

Dans la bouche d’Antony, des titres comme Fistful of Love, auquel participe Lou Reed, prennent une tout autre couleur. Antony a participé au dernier album studio de Reed, “The Raven”, et à sa plus récente tournée. Boy George, son idole de jeunesse, fait aussi un duo avec Antony (You are my sister) et le beau Rufus Wainwright vient aussi colorer cet album de sa présence.

La pochette intérieure révèle un Antony qui se rapproche du Bowie période “Diamond Dogs” ou de l’entourage d’Andy Warhol. Mais, une fois revenu de nos émotions, on reconnaît que cet album en est un tout à fait merveilleux, par son intensité, par sa douceur et par son cadre musical qui démontre un certain classicisme (violons, cuivres, chœurs, etc). À découvrir.

Voici l’album au complet.

00:00 Hope There’s Someone
04:21 My Lady Story
07:56 For Today I Am Boy
10:33 Man Is The Baby
14:43 You Are My Sister
18:39 What Can I Do?
20:20 Fistful Of Love
26:11 Spiralling
30:38 Free At Last
32:13 Bird Guhl

antony-i-am-a-bird-now

ANTONY AND THE JOHNSONS
I am a Bird Now
(Sonic Unyon/Secretly Canadian, 2005)

-Genre : Chansons introspectives intenses
-Dans le même genre que Rufus Wainwright, John Cale, Boy George

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Lien vers la page Facebook de l’artiste

Cette critique a initialement été publiée chez emoragei magazine.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.