Band of Horse est un groupe inégal. Certains albums sont superbes (« Cease to Begin », sur étiquette Sub Pop en 2007), d’autres bien ordinaires (« Infinite Arms » chez Columbia en 2010). Le petit dernier, « Mirage Rock », est un peu des deux, contenant de magnifiques chansons folk dignes des plus beaux moments de Crosby, Stills & Nash (Dumpster World) mais aussi des chansons de rock assez commun qui rappellent les Eagles (Electric Music).

 

On ne nage jamais dans un bain d’originalité avec ce quintette de Seattle, mais plutôt dans un moule rock américain basé sur les guitares – électriques et acoustiques – et les harmonies vocales. Il est clair que Ben Bridwell (guitares, voix) et Tyler Ramsey (guitares, voix) ont grandi en écoutant les meilleurs chanteurs folk américains comme ceux nommés ci-dessus ainsi que Neil Young (dont ils épousent le côté plus rock grungy sur Feud), Bread ou America (la ballade Long Vows), Lynyrd Skynyrd et Electric Light Orchestra.

La formation complétée par Ryan Monroe, Bill Reynolds et Creighton Barrett (batterie) s’est payé rien de moins que monsieur Glyn Johns à la réalisation de leur 4e opus, celui-là même qui fut longtemps ingénieur du son des Rolling Stones, Eric Clapton, Steve Miller, Led Zeppelin, The Who, The Faces, The Eagles (tiens donc!), Humble Pie, The Clash et Midnight Oil entre 1968 et 1984! On acquiesce : cet album sonne comme du bon folk rock de l’époque glorieuse de ce style musical.

 

L’histoire du groupe s’est amorcée en 2006 avec un premier disque qui est passé inaperçu, sauf pour un titre, The Funeral, qui fut utilisé dans plusieurs publicités et émissions de télé américaines. Fait cocasse, en 2010, le flamboyant Cee Lo Green reprend leur chanson No One’s Gonna Love You. Quelques mois plus tard, Band of Horses lui rend la politesse en enregistrant le « Georgia » de Green, soulignant leur support à l’équipe de football de leur état natal.

Leur guitariste et chanteur Tyler Ramsey lançait aussi un excellent album solo intitulé « The Valley Wind » et réalisé par Bill Bridwell.

band of horses-Mirage_Rock

BAND OF HORSES
Mirage Rock
(Columbia / Sony, 2012)

Lien vers achat en ligne (iTunes)

Devenez fan de Band of Horses sur Facebook

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.