Vous allez me trouver bizarre. Un jour, vous me voyez ravi de la programmation de Heavy Montreal et apprécier des artistes complètement déjantés comme St. Vincent. Puis, le lendemain, m’extasier devant la beauté des voix d’une chorale de sœurs religieuses. Lorsque je vous dis que j’écoute tous les genres de musique, ce ne sont pas des blagues. Il y a des perles partout, il s’agit de bien creuser, de garder l’oreille (et l’esprit) ouverts.

En congé lors de la semaine de relâche l’an dernier, j’ai eu le grand plaisir de me réveiller à la campagne, de savourer un magnifique soleil d’hiver et de découvrir la majestueuse œuvre des sœurs Benedictines of Mary, Queen of Apostles. Ces femmes de voix ont monté une chorale il y a 20 ans et viennent de produire un magnifique album, intitulé « Lent at Ephesus », sur étiquette Decca. Un disque aussi beau qu’un rayon de soleil.

 

Ces femmes ont de très belles voix, qu’on pourrait qualifier d’angéliques si ce n’était pas un cliché gros comme la Terre. Il reste que leurs chants sont somptueux, d’une beauté délicate (Jesus Dulcis Amor Meus) qui ne manque pas de puissance, dans le sens spirituel du terme. De cette musique, tellement harmonieuse, se dégage un sentiment de plénitude et d’élévation de l’esprit unique.

Si vous pensiez que la musique new age d’Enya ou Loreena Mc Kennitt était reposante et relaxante, celle des sœurs Benedictines of Mary, Queen of Apostles amène à un tout autre niveau d’état d’esprit. C’est presque un voyage mystique que leurs voix douces et magiques proposent. C’est pas loin d’un état de méditation dans l’harmonie.

 

Il est facile d’imaginer entrer en transe spirituelle à l’écoute de cette superbe musique, et d’imaginer l’état d’extase dans lequel ces musiciennes doivent elles-mêmes planer en chantant ensemble. Quiconque a déjà chanté en harmonie avec d’autres voix sait de quoi je parle. L’effet, au sein d’une telle chorale, doit être troublant.

Et même si vous êtes athée jusqu’à la moelle, vous ne pourrez que constater la beauté de cette musique. Je vous souhaite vraiment de vivre cette expérience sensorielle unique.

BENEDICTINES OF MARY, QUEEN OF APOSTLE
Lent at Ephesus
(DeMontfort Music / Decca, 2014)

Lien vers l’achat en ligne (iTunes) ou sur leur site pour l’achat CD
Il esxiste un groupe de supporteurs des soeurs Benedictines sur Facebook

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.