La charmante Bïa nous revient avec de nouveaux airs latins, envoutante comme elle sait l’être. Sans être un expert de son répertoire (et sans parler espagnol), j’ai l’impression que « Navegar » est plus calme, plus soyeux et profond que ses albums précédents.

Lorsqu’elle chante en français, comme sur la jazzy Mon inventaire, c’est à la Première Dame de France qu’elle fait penser. Oui, le folk doux avec voix chaleureuse et intime, ça ramène à Carla Bruni, avec ici un air de vacances plus marqué qui évoque feu Henri Salvador. L’excellente Andrea Lindsay l’accompagne sur ce titre inspiré.

Bïa Krieger s’est entourée de magnifiques musiciens et d’un réalisateur qui ont la sagesse de ne pas trop en mettre: sur Beijo, une guitare, un accordéon, deux pistes de voix. Voilà qui suffit amplement à créer la beauté. L’expression « less is more » est ici pleinement comprise et exprimée. Bïa évoque les beaux morceaux d’Astrud Gilberto sur Ondas, où on l’imagine onduler les hanches doucement sur le rythme de samba.

« Navegar » est le genre d’album qui s’écoute aussi bien le dimanche matin, qu’au soleil en vacances. Il est beau, relax, profond, précis. Et tout léger comme une brise qui caresse le visage. Il donne définitivement le goût de « fast-forwarder » le temps jusqu’en juillet.

Parmi les nombreux invités, notons Gianmaria Testa (voix, guitare),  Alejandra Ribera (voix), Jordan Officer (guitare), Andrea Lindsay (voix, guitare), Joe Grass (guitare), Olaf Gundel (guitare), Erik West-Millette (guitare, basse), Charles Imbeau (trompette), Bernard Falaise (guitare), Sarah Pagé (harpe), Levy Bourbonnais (harmonica) et Sheila Hannigan (violoncelle). « Navegar » est le 6e album de Bïa. Elle a débuté sa carrière sur disque en 1997, sur la prestigieuse étiquette Saravah.

La talentueuse artiste a également écrit un roman, basé sur la vie de ses parents dans un Brésil sous la dictature militaire, ainsi qu’un disque pour enfants, inspiré par sa propre maternité.

Attrapez-la en concert :

AVRIL 2015
08 – Montréal – Festival de Jazz – 1ère partie de Gilberto Gil, PdA.
10 – Sorel, Café Théâtre les Beaux Esprits
18 – Val Morin, Théâtre du marais
19 – Lévis, L’anglicane, Pyjama Party! : spectacle jeune public
30 – Gatineau, Salle Jean Després
MAI 2015
01 – Ste-Geneviève, Salle Pauline Julien
02 – Longueuil, Théâtre de la Ville
08 – Jonquière, Côté Court

BÏA
Navegar
(Biamusik, 2015)

-Genre : folk latin relax
-Dans le même genre que Lhasa de Sela, Alejandra Ribera, Astrud Gilberto

Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.