Alexandre Belliard amenait son collectif Légendes d’un peuple au Théâtre Maisonneuve. Démarré de manière totalement indépendante il y a quelques années, le projet compte maintenant trois albums solo (avec un quatrième à paraître à l’automne) et ce magnifique opus collectif, paru l’automne dernier. Ce samedi soir, Belliard et ses complices se produisaient en clôture des 27e Francofolies de Montréal, rien de moins. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le pari a été relevé haut la main!

La quasi-totalité des participants à l’album collectif étaient présents; il ne manquait que Chloé Sainte-Marie et Richard Séguin. Ça veut dire que Paul Piché, Mara Tremblay, Salomé Leclerc, Yann Perreau, Patrice Michaud, Jorane, Éric Goulet, Alexandre Désilets, Stéphane Archambault et Marie-Hélène Fortin étaient de la partie. Belliard était donc en très bonne compagnie, et était également accompagné par les excellents Denis Ferland (guitares et harmonica), Guido Del Fabro (violon) et Hugo Perreault (guitares et basse). Pour leur part, Éric Goulet et Salomé Leclerc ont participé à presque toutes les chansons, tantôt à la basse ou à la guitare, et tantôt à la batterie ou au piano. Marie-Hélène Fortin et Mara Tremblay ont joué du violon sur quelques morceaux et Jorane a aussi joué du violoncelle quelques fois.

Avec de tels musiciens, les très bonnes compositions d’Alexandre Belliard ne pouvaient qu’être magnifiées. La mise en scène de Yann Perreau a également contribué au dynamisme du spectacle. Un écran géant à l’arrière de la scène projetait soit des images, des informations pertinentes sur les sujets abordés dans les chansons, un extrait d’un monologue d’Yvon Deschamps ou encore une vidéo avec Denis Vanier. Mais ce qui donne une ambiance chaleureuse à ce spectacle, ce sont les interventions de Belliard entre certaines chansons, alors qu’il parle des personnages de ses compositions et raconte quelques savoureuses anecdotes. Très à l’aise sur scène et connaissant extrêmement bien son sujet, Belliard est d’une pertinence et d’une concision presque parfaites.

Lors du spectacle, on a eu droit aux 13 chansons du disque, en plus de quelques surprises et pièces inédites. Jorane a été éblouissante dans la superbe Je sais que tu sais, chantée par Chloé Saint-Marie sur le disque. Elle nous a aussi fait vivre un beau moment sur La tombe ignorée, qu’elle a interprété seule à la harpe. Patrice Michaud (Chomedey de Maisonneuve – Montréal 1642) et Vincent Vallières (La star du rodéo) ont été impeccables dans leur chanson respective. Un peu moins électro que sur l’album, la chanson interprétée par Alexandre Désilets, Anne Gaboury – Où tu vas j’irai, était superbe. Très présente tout au long du spectacle, Salomé Leclerc a offert une excellente prestation de Émilie et Nolasque – Pionniers au Klondike.

Voici des extraits du spectacle que le Collectif avait donné au Théâtre Outremont le 10 février dernier.

Salomé a d’ailleurs joué, seule à la guitare lors du rappel, une nouvelle composition de Belliard. Cette superbe chanson portait sur les allumettières de la compagnie E. B. Eddy, premier syndicat féminin à entrer en grève en 1919. Belliard a quant à lui joué une nouvelle pièce qui parle de François Xavier Aubry, qui a exploré le sud-ouest des États-Unis au milieu du 19e siècle en établissant des records de vitesse. Belliard a entonné, en duo avec Paul Piché, le classique Un Canadien errant. Le moment touchant de la soirée a été l’interprétation d’une nouvelle chanson en hommage à Jacques Parizeau, qui devait être au spectacle, mais, qui, comme on le sait, est décédé le 1er juin. Sa conjointe Lisette Lapointe était présente, et Belliard lui a dédié cette fort belle chanson.

Tout comme le disque, le spectacle collectif des Légendes d’un peuple a su rester divertissant et beau pour les oreilles, tout en étant également très instructif et éducatif. Il s’agit d’un équilibre crucial, et qui peut être très difficile à aller chercher dans ce genre de projet. Alexandre Belliard a réussi à donner un rythme et une pertinence implacables. Souhaitons donc une longue vie à ces Légendes d’un peuple!

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Benoit Bergeron
Blogueur - RREVERB
Google+

Curieux de nature, Benoit est un boulimique musical qui consomme de presque tous les genres. Du punk au classique, en passant par le folk, le psychédélique et le rockabilly, il sait apprécier les subtilités propres à chacun de ces courants musicaux. À travers des centaines d'heures d'écoute et de lecture de biographies, il tente de découvrir les motivations et les secrets derrière les plus grands albums et les œuvres grandioses des derniers siècles. Il parcourt aussi les salles de spectacle de Montréal, à la recherche de vibrations directes.