J’ai étudié la guitare classique pendant deux ans au Cégep. J’y ai non seulement découvert un instrument unique, mais également un riche répertoire de pièces de toutes sortes, selon les époques, les styles, les techniques qui font de cet instrument un témoin de l’histoire (sans parler des évolutions technologiques d’aujourd’hui). Mon talent limité et mon impatience de création a eu le dessus sur mon apprentissage technique, et j’ai birfurqué vers la rédaction.

Aujourd’hui, lorsque j’écoute de grands guitaristes comme Michael Kolk – que je ne connaissais pas avant de recevoir son nouveau disque « Mosaic : Classical Guitar Favourites » paru la semaine dernière, je reconnais tout le travail que ce musicien a dû abattre pour arriver à une technique aussi parfaite, à une touche aussi précise. Pas assez connaissant pour juger du niveau de l’interprétation comme le ferait un spécialiste comme Claude Gingras, je me juge assez apte à vous transmettre le goût de découvrir de la musique de qualité.

Kolk explore les musiques espagnoles, comme sur ces Variations sur les Folies d’Espagne, et le répertoire de Johann Sebastian Bach (Prelude, Fugue and Allegro, BWW 998), Claude Debussy et Hector Villa-Lobos en ne touchant jamais au répertoire plus moderne ou difficile d’approche pour le néophyte (bien qu’il y ait du Leo Brouwer au menu). La très belle La Cathedral, composée par Agustin Barrios, est un des très beaux moments de ce disque, le deuxième en solo de la carrière du guitariste. La pièce Granada (classique d’Isaac Albeniz) est la seule archi connue sur cet album dont le titre aurait pu laisser croire une sélection de pièces trop souvent entendues, à la Greensleeves.

Impressionné par le studio Glenn Gould

Michael Kolk est né à Vancouver vit aujourd’hui à Toronto. Après être passé par le conservatoire, il a obtenu une maîtrise en interprétation à la guitare à l’Université de Toronto. Pour avoir fait moi-même de bien humbles études en guitare classique, je peux vous assurer que c’est un travail immense de s’être rendu jusque là! Kolk a joué à de nombreux festivals et avec des musiciens de plusieurs genres, notamment en duo avec Drew Henderson, avec lequel il a publié deux disques et effectué plusieurs tournées.

L’album a été enregistré au fameux Glenn Gould Studio à Toronto, un endroit unique reconnu pour son acoustique extraordinaire. « C’était tellement silencieux que s’en était impressionnant, presque effrayant, confie le guitariste. Chaque nuance est superbement exposée et j’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer. »

MICHAEL KOLK
Mosaic : Classical Guitar Favourites
(Alma Records, 2014)

Lien vers l’achat en ligne (iTunes)
Site de Michael Kolk chez Alma Records
Lire d’autres articles sur la musique classique

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.