Les amateurs d’art rock qui se plaisent à démêler les mélodies bien emberlificotées et s’amusent à écouter les arrangements riches aux multiples instruments originaux vont adorer le nouvel album de ce duo de Chicago, Pit Er Pat. Dans la même famille avant-gardiste que le Sian Alice Group, Fiery Furnaces, Caniche Hara-Kiri et Cassiber, Pit Er Pat proposent une musique qui conviendra à également aux fans de Blonde Redhead qui sont capables de relever un défi plus solide et de plonger dans un univers moins mélodique.

La douce voix de Fay Davis-Jeffers surplombe une musique originale, à la rythmique complexe (Godspot), et aux instruments entremêlés. On y entend bien sûr des guitares électriques, basse et batterie, mais également plusieurs sonorités captivantes aux claviers, parfois pour évoquer le rêve, d’autres fois pour tenir l’air. Fay, claviériste, et son complice Butchy Fuego aux percussions se dirigent parfois dans une musique presque tribale (Emperor of Charms), mais le plus souvent c’est un combo de programmations électroniques (Chavez Ravine) et de riffs de guitare électrique (la longue Specimen qui vire un peu en dub) qui génère cet étrange état de fascination et d’hypnose sophistiquée dans lequel on se trouve plongé lorsqu’on écoute attentivement la musique sur ce « Flexible Entertainer », leur 9e album depuis leur formation en 2004.

 

Des éléments un peu plus rap à la Why ? se retrouvent également ici et là lorsque Fay parle plus qu’elle ne chante (Water) et que la musique devient plus minimaliste. On dirait alors une M.I.A. en version plus calme.

Le groupe a débuté en format trio : le guitariste Rob Doran a quitté Fay et Butchy en 2007 pour poursuivre sa carrière d’artiste visuel (on peut découvrir ses œuvres au robdoran.com). Les pièces de cet album ont pour la plupart été écrites lors de leur dernière tournée, qu’ils ont effectuée en duo. Fuego y a ensuite ajouté quelques pistes en studio pour enrichir le tout. Celui-là devrait être en nomination en tant que réalisateur de l’année 2010 pour son superbe travail sur « The Flexible Entertainer ».

Cet album est également présenté dans une des plus belles pochettes qu’on a vues dernièrement. Un graphisme jouant sur les contrastes du noir et du blanc, du mouvement et de l’immobilité. Vraiment du beau travail.

C’est malheuresement le dernier album du duo, qui se serait séparé après cet opus magnifique.

pit-er-pat-album

PIT ER PAT
The Flexible Entertainer
(Thrill Jockey, 2010)

-Genre : avant-garde art rock
-Dans le même univers que Sian Alice Group, Caniche Hara-Kiri, Blonde Redhead, The Fiery Furnaces

 

Cet article est intitalement par sur emoragei magazine

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.