Visite d’artistes de renom, musiques du monde et concerts intemporels, l’hiver sera festif à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal!

Deux fois Jean-Efflam Bavouzet

Sacré « Artiste de l’année » par l’International Classical Music Awards en 2012, Jean-Efflam Bavouzet est l’un des pianistes les plus attachants de sa génération et compte parmi les plus en demande au monde. Sa carrière de concertiste et son imposante discographie suscitent l’admiration de tous. Grâce à la maîtrise et l’élégance de son jeu dans les œuvres de l’école française, combinées à sa curiosité unique et à sa façon novatrice d’aborder les partitions musicales, Bavouzet donne un nouvel élan aux œuvres qu’il interprète.

Mercredi 14 janvier, 19 h 30
Série Jeunes et pros

Jean-Efflam Bavouzet, pianiste
Yehonatan Berick, violon
Accompagnés de jeunes musiciens en début de carrière

BEETHOVEN   Trio pour piano et cordes no 5 en ré majeur, opus 70 no 1, «des esprits»
BEETHOVEN   Quatuor à cordes no 2 en sol majeur, opus 18 no 2
FAURÉ   Quatuor pour piano et cordes no 1 en do mineur, opus 15

Jeudi 15 janvier, 19 h 30
Série Le Louvre hors les murs

Jean-Efflam Bavouzet, piano / Premier récital à Montréal

DECAUX   Clairs de lune
PIERNÉ   Nocturne en forme de valse, opus 40 no 2
DEBUSSY   Clair de lune
DEBUSSY   Jeux
RAVEL   Miroirs
Bruno MANTOVANI   Le livre de JEB  (œuvre dédiée à Jean-Efflam Bavouzet)

 

 

Concert en lien avec l’exposition De Van Gogh à Kandinsky
Le Sacre du printemps – Nouvel Ensemble Moderne

Le Nouvel Ensemble Moderne propose trois œuvres marquantes de cette période phare du XXe siècle. L’Opus 11 d’Arnold Schoenberg, orchestré par Richard Dünser pour 11 musiciens, et l’Opus 24 d’Anton Webern, contrastent avec une lecture inédite du Sacre du printemps, revisité par l’altiste du NEM François Vallières.

Mercredi 21 janvier, 19 h 30

Nouvel ensemble moderne
Lorraine Vaillancourt, chef

STRAVINSKI    Le sacre du printemps
SCHOENBERG   Drei Klavierstücke [Trois pièces pour piano], opus 11
WEBERN   Concerto pour neuf instruments, opus 24

Pierrot lunaire – Ingrid Schmithüsen et des musiciens de l’OSM *

Le monde surréaliste, fantastique et désespéré de Pierrot habite ce mélodrame pour Sprechgesang (parlé-chanté) et ensemble instrumental. Commande de la diseuse de cabaret berlinois Albertine Zehme et composé sur des textes du poète symboliste belge Albert Giraud, le Pierrot lunaire d’Arnold Schoenberg est une œuvre emblématique de l’expressionnisme. En écho à la musique présentée, le comédien Paul Savoie lit des textes choisis.

Vendredi 23 janvier 2015, 18 h 30
Série Tableaux en musique

Musiciens de l’OSM
Ingrid Schmithüsen, soprano
Andrew Wan, violon et alto
Brian Manker, violoncelle
André Moisan, clarinette et clarinette basse
Timothy Hutchins, flûte
Louise Bessette, piano
Nathan Brock, chef
Paul Savoie, lecteur
Stéphane Lépine, conseiller littéraire

SCHOENBERG   Pierrot lunaire

* : Visite guidée à 17 h de l’exposition De Van Gogh à Kandinsky.

 

 

Intégrale de cantates de Bach, An 1 – Concerts 5, 6 et 7

La présentation en concert de l’intégrale des cantates sacrées de Johann Sebastian Bach se poursuit en 2015 ! Les cantates de Bach sont l’un des monuments de toute la musique. Dans une extraordinaire diversité d’expressions et de sentiments, elles sont à elles seules un prodigieux univers sonore et spirituel. Ce corpus exceptionnel de plus de 200 œuvres est proposé à raison de huit concerts par an durant les huit prochaines saisons, pour le plus grand bonheur de tous.

Dimanche 25 janvier, 14 h COMPLET

LES VIOLONS DU ROY
Mathieu Lussier, chef
Shannon Mercer, soprano
Mireille Lebel, mezzo-soprano
Thomas Cooley, ténor
Tyler Duncan, baryton

Cantates de l’Épiphanie
Mein liebster Jesu ist verloren, BWV 154
Meinen Jesum lass ich nicht, BWV 124
Liebster Jesu, mein Verlangen, BWV 32
Herr, wie du willt, so schicks mit mir, BWV 73

 

Dimanche 22 février, 14 h

ENSEMBLE CAPRICE
Matthias Maute, chef
Monika Mauch, soprano
Maude Brunet, mezzo-soprano
Hermann Oswald, ténor
Clayton Kennedy, baryton

Profondeur et consolation : cantates funèbres
Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit, BWV 106, « Actus tragicus »
Laß, Fürstin, laß noch einen Strahl, BWV 198, «Trauerode»

Production de l’Ensemble Caprice en collaboration avec la Fondation Arte Musica – Dans le cadre du festival Montréal en lumière

 

Dimanche 29 mars, 14 h

LES IDÉES HEURE– USES
Florian Heyerick, chef
Agnes Zsigovics, soprano
Daniel Taylor, alto
Philippe Gagné, ténor
Normand Richard, basse

Cantates pour le dimanche des Rameaux et Pâques
Himmelskönig, sei willkommen, BWV 182
Christ lag in Todesbanden, BWV 4
Brich dem Hungrigen dein Brot, BWV 39

Production des Idées heureuses en collaboration avec la Fondation Arte Musica

 
Pleins feux sur Beethoven
Véritable tour d’horizon des œuvres de Ludwig van Beethoven (1770-1827), cette série convie le public à des rendez-vous musicaux mettant en relief sa musique de chambre.

Nouveau Quatuor à cordes Orford
Salués pour « la beauté remarquable de leur sonorité, leur technique extraordinaire et leur musicalité », les membres du Nouveau Quatuor Orford sont des musiciens solistes des orchestres symphoniques de Montréal et de Toronto.

Mercredi, 28 janvier, 19 h 30

Jonathan Crow, violon
Andrew Wan, violon
Eric Nowlin, alto
Brian Manker, violoncelle

BEETHOVEN
–  Quatuor à cordes no 4 en do mineur, opus 18 no 4
–  Quatuor à cordes no 11 en fa mineur, opus 95, « Quartetto serioso »
–  Quatuor à cordes no 15 en la mineur, opus 132

Abdel Rahman El Bacha, piano

Son interprétation de l’intégrale des 32 sonates de Beethoven, reconnue comme un « évènement majeur », vaut à Abdel Rahman El Bacha un immense succès, tant au disque qu’en concert. Le ministère de la Culture de la République française lui décerne le titre de chevalier des Arts et des Lettres tandis que le président de la République libanaise lui remet la médaille de l’Ordre du mérite, la plus haute décoration de son pays natal.

Mercredi, 18 février, 19 h 30

BEETHOVEN
–  Sonate no 28 en la majeur, opus 101
–  Sonate no 30 en mi majeur, opus 109
–  Sonate no 31 en la bémol majeur, opus 110
–  Sonate no 32 en do mineur, opus 111

 
David Russell, guitare

Un admirable récital de guitare de David Russell, artiste primé aux Grammy Awards. Mondialement reconnu pour son superbe sens musical et son talent, David Russell parcourt le monde en tournée, se produisant régulièrement dans des salles prestigieuses. Son public est admiratif devant son génie musical et inspiré par sa présence envoûtante sur scène.

Production de la Société de guitare de Montréal, en collaboration avec la Fondation Arte Musica

Mardi, 17 février, 19 h 30
Série Tiffany

FERNANDO SOR   Fantaisie
D. SCARLATTI   Sonates en ré majeur K.490 et K. 491
GRANADOS   Valses poéticos
J. S. BACH   Partita no 1 en si mineur, BWV 1002
ALBÉNIZ   Capricho catalán, Granada et Asturias

 

 

Trois fois les Violons du Roy!
Deux programmes, trois concerts. Des classiques du 18e siècle et un dialogue musical tout en finesse entre l’orchestre et le réputé violoniste Anthony Marwood : voilà ce que les Violons du Roy propose pour faire le pont entre les mois de février et mars !

Vendredi 27 février, 19 h 30
Samedi 28 février, 15 h

Reinhard Goebel, chef
Vincent Boilard, hautbois
Véronique Vychytil, violon
Raphaël Dubé, violoncelle
Mathieu Lussier, basson

HAYDN   Sinfonia concertante en si bémol majeur pour hautbois, basson, violon et violoncelle
MOZART   Symphonie no34 en do majeur, K.338

 

Vendredi 5 mars, 19 h 30

Mathieu Lussier, basson
Anthony Marwood, violon

J.-P. RAMEAU   Suite («Les Boréades»)
MOZART
–  Concerto pour violon no2 en ré majeur, K.211
–  Concerto pour violon no3 en sol majeur, K.216
HAYDN   Symphonie no45 en fa dièse mineur «Les Adieux»

 
Concerts en lien avec l’exposition Benjamin-Constant, merveilles et mirages de l’orientalisme
Musiques orientales et musiques orientalistes parfument ces rendez-vous musicaux.

Trio Oshakan – Jardins du paradis d’Arménie

Découvrez les odes du grand troubadour arménien et poète de l’amour Sayat Nova (1722-1795), de même que les chants traditionnels arméniens transcrits par Komitas (1869-1935), dont l’œuvre est devenue un trésor national. Ce concert est présenté en commémoration du centenaire du génocide arménien.

Samedi, 14 mars, 20 h

Trio Oshakan (Arménie)
Grigor Arakelian, direction artistique, viole arménienne et piano
Anahid Dilbaryan, kanoun
Seyran Avakian, baryton

 

Orchestre arabo-andalou de Fès
La ville de Fès, considérée par plusieurs comme le centre culturel et spirituel du Maroc, donne son nom à l’orchestre, dirigé par le légendaire Mohamed Briouel. L’Orchestre arabo-andalou de Fès emmène le public au cœur du patrimoine marocain, empreint de siècles d’échanges entre l’Afrique du Nord, l’Espagne, le Portugal et les traditions musulmanes du sud de l’Europe.

Samedi, 18 avril, 20 h

Orchestre arabo-andalou de Fès (Maroc)
Mohamed Briouel, chef

Présenté en collaboration avec le Centre culturel du Royaume du Maroc

 

Pour obtenir plus d’information et pour acheter des billets, vous pouvez cliquer ici.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

RREVERB info
RREVERB informations

RREVERB vous tient informé de l'actualité musicale. Concerts à voir, programmation des festivals et nouvelles des stars comme de l'industrie sont communiqués sur le site.