Un très bel album vient de sortir ce mois-ci, sur étiquette Domino Records, distribué par la major Universal. Villagers, c’est avant-tout Conor O’Brien, un auteur-compositeur-interprète irlandais qui fait de très belles et douces chansons folk.

Habile mélodiste, O’Brien a un peu de Paul Simon dans la voix, un peu de Paul McCartney dans les arpèges de guitares (Dawning On Me), un peu de Ben Harper du côté de l’émotion. Superbes, intimes, délicates, ses chansons touchent (Courage), rappelant parfois les plus beaux moments de Murray Head et même de Hayden, en moins déprimant (Hot Scary Summer).

Villagers a été formé en 2008 lorsque O’Brien a quitté son groupe précédent, The Immediate. Ils doivent jouer leur premier concert alors que le groupe n’a répété les sept chansons qu’ils connaissent que deux fois! Tout se passe bien, et on les retrouve un an plus tard en première partie de Neil Young et Tracy Chapman. Leurs deux albums précédents, « Becoming a Jackal » (2010) et « {Awayland} » (2013) se sont retrouvés dans la courte liste de finalistes au prestigieux Mercury Prize.

“Darling Arithmetic” est un très bel album, entièrement écrit, enregistré, mixé dans son studio personnel. Il y joue de tous les instruments. Chaque morceau est fort. Fort par sa vulnérabilité, par la beauté des mélodies, par l’intimité transmise par la voix de cet habile chanteur qui mise beaucoup plus sur l’authenticité que la puissance ou la technique.

Pas aussi unique qu’un Bon Iver, pas aussi spécial que Tire le coyote, pas aussi diversifié que Ben Harper, c’est tout de même du très beau folk que O’Brien (ou Villagers si vous préférez) fait. C’est vraiment rien de très original. C’est juste beau. À en pleurer.

VILLAGERS
Darling Arithmetic
(Domino Records, 2015)

-Genre: folk touchant
-Dans le même moule que Philippe B, Bright Eyes, Paul Simon

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du groupe

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.