Elle est belle, il est pas mal. Elle chantait en solo, il collectionnait les guitares électriques. Elle a une voix d’or, il a les moves. Le jour où Melissa McClelland et Luke Doucet ont pris le temps d’accorder leurs flûtes, ils se sont mis à chanter à l’unisson. Et est né Whitehorse! (Ainsi qu’un bébé)!

Jeudi soir au Métropolis, elle portait un t-shirt d’AC/DC, les leggings léopard, des souliers en brillants. Lui était tout de jeans vêtu, chapeau et bottes de cowboy. Ils ont changé 67 fois de guitares, exigeant toujours le bon son pour chaque chanson, dont plusieurs des toutes neuves, sur l’album à paraître le lendemain, “Panther in the Dollhouse”.

jazz 2017 whitehorse 1 CrNicoP

(photo Nico Pelletier)

Non, la musique de Whitehorse n’est pas très originale. Elle est plutôt exactement comme elle devrait être. Doucet joue les riffs comme s’il créait un manuel “how to” pour apprenti guitariste: il a non seulement le bon instrument, mais il a également les poses – naturelles! – mais poses quand même. Elle est séduisante et plus sexy que jamais, comme l’est une femme qui est bien dans sa peau et qui se sent belle avec le t-shirt de son homme.

Ces deux-là ont tout pour eux! Ils sont talentueux, beaux à voir, vraiment soucieux de livrer le meilleur produit country rock imaginable, sans raccourcis et sans concession.

C’est toujours un plaisir de les voir cheminer, d’un album ou d’un show à l’autre! Longue vie à Whitehorse! Longue vie au couple Luke-Melissa!

 

WHITEHORSE jouait au Métropolis, le jeudi 6 juillet 2017, en première partie des Strumbellas, dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal.

Retour à la section dédiée au Festival de Jazz

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.