Le quatuor pop-rock Hôtel Morphée en a étonné plus d’un aujourd’hui en annonçant, sur sa page Facebook, sa dissolution.

On n’en sait pas trop sur les raisons qui ont motivé le groupe à mettre un terme à ses activités. À la mi-janvier, des photos étaient pourtant apparues sur la page Facebook du groupe, laissant clairement sous-entendre que le quatuor était déjà de retour en studio.

Voici le message écrit par la formation composée des multi-instrumentistes Blaise Borboën-Léonard, Stéphane Lemieux, Laurence Nerbonne et André Pelletier :
« C’est après sept années de musique, de voyages et de camaraderies que nous avons le regret d’annoncer que l’aventure d’Hôtel Morphée se termine. Merci à tout ceux qui nous ont suivi et soutenu, que ce soit depuis les débuts ou tout récemment. Merci aussi à tout nos collaborateurs qui à travers les années ont grandement contribué à faire rayonner notre musique. Et, surtout, un énorme merci à nos fans qui ont été là aux concerts et qui ont partagé notre musique à travers le Québec. En espérant qu’elle continuera de résonner sans nous. »

Par conséquent, le spectacle que devait donner Hôtel Morphée le 20 février prochain, dans le cadre de Montréal en lumières, est annulé.

Je suis très déçu par cette nouvelle inattendue, moi qui était un fidèle supporteur du groupe depuis ses tous débuts. Leur plus récent album complet, « Rêve américain », s’était aisément taillé une place dans mon Top 10 de 2014. L’inventivité, la singularité et la fraîcheur de la facture musicale du groupe me manqueront.

Je vous ai concocté une liste de lecture comprenant des chansons des deux albums complets du groupe, en plus d’une pièce parue sur leur deuxième EP.

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Benoit Bergeron
Blogueur - RREVERB
Google+

Curieux de nature, Benoit est un boulimique musical qui consomme de presque tous les genres. Du punk au classique, en passant par le folk, le psychédélique et le rockabilly, il sait apprécier les subtilités propres à chacun de ces courants musicaux. À travers des centaines d’heures d’écoute et de lecture de biographies, il tente de découvrir les motivations et les secrets derrière les plus grands albums et les œuvres grandioses des derniers siècles. Il parcourt aussi les salles de spectacle de Montréal, à la recherche de vibrations directes.