Il a de la passion et la puissance dans la voix, ce Raphaël Dénommé! Une grosse voix blues rock qui vient de profondément dans son corps, qui déménage et qui ne passe pas inaperçue (L’été). Ce musicien de Varennes a une présence impressionnante, tel un Jim Morrison québécois qui s’oublie dans ses chansons et qui n’épargne certainement pas ses cordes vocales.

Sur Le cash sort, il s’insurge contre la machine, alors que sur le honkey tonk Tititi, Dénommé devient plus cynique, plus drôle, le temps d’un morceau moins lourd, musicalement parlant.

 

Il n’y a pas de demi-mesure dans la musique de Raphaël Dénommé. Dans la version acoustique de sa chanson L’été, c’est un réel blues basé sur sa voix éraillée, à laquelle il ajoute un harmonica inspiré. Ouais, ce gars a dû écouter pas mal de blues et de vieux rock pour arriver à ce stade d’intensité dans sa propre musique. D’une certaine façon, Dénommé est un peu “la version gars” de Lisa Leblanc: on y sent la même intensité, le même punch, les mêmes références du quotidien et des relations amoureuses, particulièrement sur des morceaux plus folk rock comme Goodbye Princess.

Dénommé n’a que 21 ans! Il fut demi-finaliste au dernier Festival international de Granby, et lance ce premier EP le 27 janvier 2017. La suite promet!

C’est brut, c’est sans détour et c’est excellent.

raphael denommé album

RAPHAËL DÉNOMMÉ
Raphaël Dénommé EP
(R-Musik, 2017)

-Genre: blues rock sudiste
-Dans le même style que Heymoonshaker, Lisa Leblanc

Écoute et achat sur iTunes
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube de l’artiste

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.